Les 3 conseils principaux pour bien parier au tennis

Parier sur le vainqueur d’un match de tennis est certainement le pari le plus simple proposé par les bookmakers. En effet, contrairement aux matches de foot (pour lesquels on a 3 issues possibles), le match de tennis ne comporte que 2 résultats: victoire de l’un ou de l’autre des 2 compétiteurs. Cette absence de match nul rend les pronostics plus faciles au tennis, ou du moins, donne l’impression d’une prévision plus accessible au commun des mortels. Mais ne vous leurrez pas, sans suivre un minimum de conseils ou recommandations, vous aurez beaucoup de mal à pronostiquer un résultat correct. Voyons quel sont les 3 conseils principaux, à suivre à la lettre, pour espérer bien parier et gagner de l’argent au tennis !
.

Analyser les cotes en présence et choisissez des valuebets avec payout elevé

La cote, au tennis comme au football, c’est le prix à payer …pour un certain niveau de risque.


Bwin : Cotes du gagnant de Roland-Garros 2014

Les cotes du vainqueur de Roland-Garros 2014 chez Bwin

Parier sur Nadal qui affiche chez Bwin une cote de 1.8 à Roland Garros (son tournoi de prédilection), c’est peu risqué et, par voie de conséquence, c’est mal payé.  Au contraire, parier sur Jo-Wilfried Tsonga, 12ème joueur mondial, c’est très risqué et copieusement rémunéré (cote de 101).

Si vous estimez qu’un pari est moins risqué que ce qu’annonce la cote du bookmaker, vous avez affaire à un valuebet. C’est en pariant systématiquement sur des valuebets (au tennis comme dans les autres sports) que vous arriverez à faire progresser votre bankroll sur le long terme. Encore faut-il que le payout (*) de ces valuebets soit suffisamment généreux (> 85% en France).

Note (*) : Pour rappel, le payout (taux de retour aux joueurs) se calcule en prenant l’inverse de la somme des inverses des 2 cotes. En ne sélectionnant que des paris dont le payout est supérieur ou égal à 85%, vous augmenterez statistiquement vos chances de gagner plus souvent.

Connaitre tous les détails de la forme physique des protagonistes

Le tennis est un sport individuel et la forme physique est déterminante pour remporter un tournoi. De plus, en cas de baisse de régime dans un match, on ne peut pas faire rentrer un remplaçant comme on le ferait dans un sport collectif.

Cette condition physique doit s’apprécier en fonction de la surface sur laquelle se joue la compétition (la terre battue étant la plus contraignante), mais également en fonction de l’âge des joueurs. A 30 ans, les relances de fond de court sont plus laborieuses qu’à 25 ans et disputer un match en 5 sets n’est pas la même chose qu’en 2 sets gagnants!

Avant de parier, il est donc fondamental de prendre connaissance des dernières actualités concernant l’état physique des compétiteurs, que cela soit antepost (avant le match) ou en direct live. A titre d’exemple, la fragilité du dos de Nadal  avant l’Open d’Australie 2014 était connue. Elle aurait dû inciter les parieurs à plus de prudence (NDLR : c’est un n° 8 mondial, le suisse Stanislas Wawrinka qui a remporté ce 1er tournoi du Grand Chelem 2014).

Bien appréhender la motivation des joueurs et l’enjeu de la rencontre

Tous les tournois et tous les matches ne se valent pas. Il y a bien sur la dotation qui peut motiver ou influer sur le résultat de la rencontre. Il a le nombre de points ATP remportés, de 2000 points pour un tournoi du Grand Chelem à quelques centaines de points pour un tournoi l’ATP Challenger Tour, voire quelques dizaines de points pour un tournoi Future.

La volonté de ne pas descendre au classement ATP peut inciter certains joueurs à se surpasser lors de grandes compétitions. Comme ce classement ATP est glissant sur 52 semaines, si un joueur manque un tournoi du Grand Chelem (gagné la saison précédente), il dégringole de 2000 points d’un seul coup. Cela peut être dur à supporter pour des joueurs à l’ego super développé !

Cette motivation est particulièrement exacerbée pour la Coupe Davis. Ici, ce n’est pas les points ATP qui motivent (plutôt faibles pour cette compétition : tout au plus 635 points !), mais bien le sentiment nationaliste. Dans ce genre de coupe mettant en compétition des nations, les surprises sont beaucoup plus fréquentes que pour les autres tournois: en tenir compte dans vos pronostics !

Voilà, nous avons volontairement limités à 3 les conseils à suivre pour parier efficacement au tennis. Mais croyez-nous, ces 3 recommandations sont l’Alpha et l’Omega du parieur pro.