Apr 15

Comment parier judicieusement sur le handball, en championnats : D1 et ProD2, en Ligue des Champions, en Coupe EHF et au Mondial de hand ?

Uncategorized
Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/40/d501722643/htdocs/pariersurtout/wp-content/themes/theme343/functions.php on line 96
Comments Off on Comment parier judicieusement sur le handball, en championnats : D1 et ProD2, en Ligue des Champions, en Coupe EHF et au Mondial de hand ?

C’est la Ligue Nationale de Hand (LNF : site : lnh.fr/championnat-d1/presentation) qui a la charge d’organiser l’élite des compétitions de hand de l’hexagone.

Avant de parier sur ce Championnat D1 de hand, il convient de connaitre son mode de fonctionnement, de se remémorer les principaux vainqueurs et de suivre quelques conseils de bon sens.

Le mode de fonctionnement du championnat D1 de hand

La D1 de hand comprend une seule poule de 14 équipes qui se rencontrent toutes lors de matches aller et retour. C’est donc la même chose que pour la Ligue1 de foot, mais on n’a que 14 équipes au lieu de 20, ce qui se traduit par 26 journées de compétitions (au lieu des 38 journées de Ligue 1). La saison de hand s’échelonne de mi-septembre à début juin de l’année suivante, offrant ainsi 26*7= 182 matches (*) sur lesquels parier.

Note (*) : En pratique, certains matches de hand ne seront pas accessibles à cause d’une disposition de l’ARJEL qui stipule que les paris sont interdits sur les compétitions dont  l’un des clubs ne peut plus évoluer jusqu’au terme de la saison en cours. Cette disposition a été prise suite à l’affaire des paris truqués du match Montpellier-Cesson. En pratique, elle ne concerne que quelques rencontres en fin de saison.

Comme tous les championnats, celui de la D1 de hand fonctionne avec l’attribution de points qui sont cumulés en cours de saison et qui permettent de désigner le vainqueur à l’issue de la dernière journée de la compétition. Là aussi, c’est comme en Ligue 1, mais une victoire ne remporte que 2 points au lieu des 3 points du foot. Par contre, pour le match nul, c’est bien 1 point et pour une défaite c’est bien 0 point, comme au foot.

A l’issue de la saison, les 2 dernières équipes au classement de D1 sont rétrogradées en ProD2 la saison suivante. Elles sont remplacées par le champion de la ProD2 et par le vainqueur des playoffs de ProD2.

Les sélectionnés du championnat de hand pour les places européennes : LDC et EHF

Depuis la saison 2014-2015, seul le champion de France de handball est automatiquement qualifié pour la Ligue des Champions. Quant à lui, le second au classement du championnat de D1 est versé dans la Coupe EHF (l’équivalent de la ligue Europa au foot), ainsi que les vainqueurs de la Coupe de la Ligue et de la Coupe de France.

A noter que les clubs retenus en Coupe EHF peuvent déposer un dossier auprès de celle-ci pour essayer d’obtenir une place additionnelle en Ligue des Champions.

Les clubs de hand champions de France en D1

Le PSH Hand a été Champion du Championnat de D1 en 2013

PSG hand: Champion de D1 2013

A l’issue de la saison 2013-2014 (Dunkerque étant le dernier champion en date), c’est le club du Montpellier AHB qui détient le record de titres de champion de France (14 titres), suivi de l’US Ivry H.B (8 titres), puis du Stella Saint-Maur (6 titres).

A noter que le club de Montpellier à squatté les premières places pendant 2 longues séquences de 5 années consécutives : de 2002 à 2006, puis plus récemment de 2008 à 2012.

A noter également la montée en puissance du club de la capitale, champion de France 2012-2013. Racheté par les qataris en 2012, le Paris Saint-Germain de Hand ambitionne de remporter la Ligue des Champions, tout comme son homologue côté foot. Pour cela, il dispose du plus gros budget de la D1.

Quelques conseils pour parier sur le championnat de hand de D1

Conseil n°1 : sachez apprécier la qualité du gardien de but (avant-match et en live)

Comme en NHL, la performance du gardien de but va être décisive sur le résultat du match.

En effet, il se marque entre 55 et 60 buts dans un match de hand. Le moindre écart de performance sur les statistiques des 2 goalkeepers va être déterminant dans l’issue de la rencontre. Sachez utiliser cette stat dans vos paris d’avant match sur le hand. Par contre un bon gardien peut très bien subir une contre-performance temporaire. Observez-bien les arrêts des 2 goals dans les 10 premières minutes de la rencontre et sachez en tirer les enseignements pour l’ajustement de vos paris en direct.

Conseil n°2 : Attention au miroir aux alouettes du nul

Rien n’est plus tentant que la cote du Nul sur un match de hand. Si vous pensez que les performances de 2 équipes sont équivalentes, attention de ne pas être emporté par un optimisme excessif : un terrain de hand faisant 40 mètres de long, il suffit de quelques secondes en fin de match pour marquer un but et faire basculer une rencontre.

Conseil n°3 : Bien analyser les forces en présence

Dans une équipe de hand, vous avez 7 joueurs seulement (à comparer aux 11 joueurs d’un match de foot ou aux 15 joueurs d’un match de rugby). L’absence (ou la méforme) d’un joueur sera donc plus problématique au hand qu’au foot (ou au rugby). Nous avons vu précédemment l’importance cruciale du gardien de but. Mais si c’est le meneur de jeu (le poste de demi-centre, dans lequel évolue Nikola Karabatic par exemple) qui est à la peine, les performance en attaque de l’équipe en question risquent de souffrir fortement.

Au-delà de ces 3 conseils spécifiques au jeu de hand, nous pouvons rajouter les recommandations habituelles liées à un championnat sportif qui s’étale sur toute une saison. En D1 de hand, comme pour tout championnat, il faut savoir bénéficier des opportunités de début de saison, éviter les semaines chargées (compétitions européennes) et tirer profit des dernières journées  de championnat avec des équipes aux abois qui luttent pour éviter la relégation. Bref le bon sens habituel que le parieur avisé devrait développer avec l’expérience.

written by hiddenusername \\ tags:

Mar 30

Conseils et recommandations pour parier sur le football américain en général et sur la NFL en particulier?

Uncategorized
Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/40/d501722643/htdocs/pariersurtout/wp-content/themes/theme343/functions.php on line 96
Comments Off on Conseils et recommandations pour parier sur le football américain en général et sur la NFL en particulier?

Il n’a jamais été aussi facile de parier sur des sports US peu pratiqués en France, comme le hockey sur glace, le baseball ou le football américain. Il suffit de se rendre dans le lobby de vos bookmakers pour se rendre compte de l’offre pléthorique offerte sur ces championnats, à la fois si lointains et si proches de nous grâce à Internet. A l’image de notre ‘soccer’ européen, le ‘football’ américain est  sans aucun doute le plus apprécié des fans US (et des parieurs !) qui se retrouvent tous les week-ends pour miser et pour suivre, de début septembre à début février, les péripéties des 32 franchises de la NFL.

Mais il serait illusoire de vouloir remporter des paris sur les matches de cette ligue de football étasunienne (répartie en 2 conférences: la NFC et l’AFC) sans avoir au préalable retenu quelques conseils et recommandations d’usage. Voyons quels sont ces conseils pour bien parier sur le foot US?

Conseil n°1 : S’informer sur les  principales règles du football américain

N’espérez pas remporter souvent vos paris au football américain, si vous ne connaissez pas son mode de fonctionnement et un minimum de règles sur ce sport. Lisez notre article sur les caractéristiques de ce jeu typiquement US, sur le nombre de points associés à chaque réalisations (Touchdown, Try, Field Goal, Safety), sur la composition d’une franchise typique (Attaque, Défense, Situations spéciales), sur le rôle fondamental des diverses stratégies déployées par le Head Coach, …

Conseil n°2 :Comprendre l’organisation de la NFL, le championnat de football américain

Pour un résident français parier sur le football américain revient à parier sur la NFL, la seule ligue autorisée à recevoir des paris par l’ARJEL, l’organisme de contrôle et de régulations des jeux de l’hexagone. Cela tombe bien, la NFL est la ligue la plus importante et la plus médiatisée au monde. Mais avant de placer un pari sur la NFL, il vaut mieux avoir compris son mode de fonctionnement, avec ses 3 étapes distinctes (championnat régulier, phase de playoffs, Super Bowl) et avoir en tête les principales franchises impliquées, avec les derniers champions en titre.

Conseil n°3 : Profiter des valuebet de début de saison régulière de NFL

La saison régulière de football américain est courte puisqu’elle dure en tout et pour tout 17 semaines de début Septembre à fin Décembre. Ne manquez pas les premiers matches au cours desquels des surprises apparaissent : il n’est pas rare, en effet, de voir de grandes franchises trébucher lors des premières rencontres du championnat. C’est une opportunité unique de parier sur des outsiders qui vont cartonner d’entrée de jeu, pour généralement rentrer dans le rang plus tard en cours de saison !

La phase de playoffs du mois de Janvier peut également générer des surprises, mais les valuebets sont généralement moins fréquents à cause du niveau plus élevé (et moins dispersé) des 12 franchises présentes dans cette phase finale.

Conseil n°4 : Miser sur les franchises en difficulté, avant et après la semaine de repos (bye week)

Sur les 17 semaines de la saison régulière de NFL, chaque équipe dispose d’une semaine de repos. Ce ‘bye week’ est une étape cruciale qui a pour effet de cristalliser les espérances des équipes en difficulté. Soit une franchise qui n’a pas encore gagnée va faire le forcing pour gagner sa 1ére victoire avant la pause, soit une équipe fatiguée par la 1ère  partie de saison va renaitre de ses cendres à l’entame de la 2ème  période. C’est un fait statistiquement constaté : la semaine du ‘bye week’ est une charnière important en NFL : sachez en profiter !

Conseil n°5 : En moyenne, misez plus souvent sur les outsiders que sur les favoris

Le football américain étant le sport les plus populaire aux USA, il draine des mises considérables. Par un effet d’entrainement, ces mises ont tendance à se porter plus fréquemment sur les équipes favorites. Sachez sortir du lot, en sélectionnant des outsiders (underdoog en anglais) porteurs de valuebets potentiels. Pour parler clair : misez plus fréquemment (en moyenne) sur des outsiders crédibles que sur des favoris adoubés par le plus grand nombre !

Par contre, ne tombez pas dans l’excès inverse en ne pariant sur des outsiders : en faisant cela vous introduiriez un biais qui aurait pour conséquence une diminution inexorable du montant de votre bankroll sur le long terme.

Conseil n°6 : Prenez en compte les statistiques, avec en particulier celle sur les ballons perdus

Certains parieurs ne jurent et n’agissent qu’en ne tenant compte des statistiques, un point c’est tout ! Nous ne pensons pas que cela soit la bonne solution, même si les stats doivent figurer en bonne place dans les critères à prendre en compte avant de parier au football américain.

En particulier, une statistique à surveiller est le nombre de ballons perdus. En effet, il a été démontré que, lors d’un match NFL, l’équipe qui perdait le moins de ballons avait 4 chances sur 5 de remporter le match. Cette statistique est à analyser pour vos paris d’avant match, comme pour vos paris en direct.

Conseil n°7 : Tenez compte de la localisation géographique des rencontres et de la météo

Les Etats-Unis sont un vaste pays comportant 50 états au climat très divers. Lors d’un match, la qualité des passes peut changer très vite (et avoir un effet déterminant sur le pari ‘score total’ par exemple) si la pluie ou la neige viennent subitement à tomber. De plus, au fur et à mesure que la saison s’enfonce dans l’hiver, les franchises situées près de la frontière canadienne vont être avantagées par rapport aux équipes du Sud. Vous comprendrez dans ces conditions que la prise en compte de la météo n’est pas un luxe, bien au contraire ; cela peut être déterminent sur l’issu de vos paris! Attention en particulier à ces matches de fin de saison avec des équipes qui ne sont pas en tête de leur division et qui se battent pour accrocher les séances de rattrapage (wild card): si c’est une équipe de Floride, du Texas ou de la Nouvelle-Orléans qui rencontre une franchise du nord, elle aura le plus grand mal à se qualifier pour les playoffs.

Conseil n°8 :  ne manquez pour rien au monde le Super Bowl

Le clou de la saison footballistique aux US (et pour les fans du monde entier), c’est bien évidemment le très populaire et très médiatique Super Bowl, qui est programmé dorénavant le 1er Dimanche de Février. A l’occasion de sa tenue, il est fort probable que votre bookmaker vous offre une 2ème  chance pour certains types de paris. Pour fêter cet évènement et si vous ne disposez pas de compte chez un opérateur, des bonus très généreux sont fréquemment offerts pour une première inscription. Sachez saisir cette opportunité !

Enfin, comme la saison de football américain est très courte (4 mois et ½), le Super Bowl de début Février étant passé, il vous faudra attendre Septembre pour pouvoir parier à nouveau sur un match de la NFL. Donc, ne manquez pour rien au monde le Super Bowl, un des matches les plus existants sur lesquels parier !

Nous allons nous arrêter ici pour les principaux conseils pour parier sur le football américain. Sachez cependant que les recommandations et astuces pour jouer à notre ‘soccer’ européen, sont également applicables au football américain. Elles viennent judicieusement compléter les 8 conseils ci-dessus !

written by hiddenusername \\ tags:

Mar 13

Nos meilleurs conseils pour parier sur le hockey sur glace

Uncategorized
Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/40/d501722643/htdocs/pariersurtout/wp-content/themes/theme343/functions.php on line 96
Comments Off on Nos meilleurs conseils pour parier sur le hockey sur glace

Le hockey sur glace est un sport exaltant, particulièrement répandu sur le continent nord-américain, avec la célèbre ligue US et canadienne: la NHL, mais également en Russie, en Scandinavie et dans une moindre mesure en Europe : Suisse, Autriche, République Tchèque et sans oublier la France avec la Ligue Magnus.

Avant de parier sur le hockey, il vaut mieux connaitre un minimum de règles et suivre quelques conseils que nous allons essayer de vous dévoiler.

Au hockey sur glace, sachez exploiter les expulsions en cours de match (power-play).

Au cours du match d’un sport par équipes, l’expulsion d’un joueur est d‘autant plus préjudiciable à l’efficacité collective que le nombre de joueurs est faible dans le sport en question.

Or, au hockey, vous n’avez que 5 joueurs de champs sur la patinoire à un instant donné, à comparer aux 10 joueurs de champs d’un match de foot par exemple ou au 15 protagonistes d’une équipe de rugby à XV.

Un absent sur 5, ce n’est pas la même chose que 1 sur 10 ou 1 sur 15, vous en conviendrez !

Que l’arbitre vienne à siffler une expulsion (‘power-play’ en anglais) et la physionomie du match peut très vite changer. Le terrain de jeu ne fait que  60 mètres de long et la vitesse de progression est époustouflante (près de 60 km/h). Il n’est pas rare que l’équipe ainsi affaiblie encaisse le prochain but très rapidement !

Conseil : Essayez de battre le bookmaker lors de la reprise de cotation qui est plus ou moins rapide selon l’opérateur. Bien souvent celui-ci effectue une mise à jour des cotes pour corriger une première estimation trop approximative, votre objectif étant de parier sur cette 1ère cote plus favorable aux joueurs.

Au hockey, bien surveiller la forme des 2 gardiens de but et leurs statistiques

La cage d’en-but du hockey n’est pas bien large (1.83 m tout au plus !) et pourtant le gardien a fort à faire pour repousser le palet qui fuse dans tous les sens. Son accoutrement XXL (jambières extra larges, bouclier de protection, crosse plus large que celle des joueurs de champ) ne suffit pas toujours à parer les nombreux tirs de l’adversaire (une trentaine par match en moyenne).

Qu’un des 2 gardiens de l’équipe X vienne à sous-performer (avec un % d’arrêt inférieur à 90% par exemple) et c’est le résultat en défense de l’équipe X qui risque de s’en ressentir rapidement.

Avec 30 tirs cadrés pour chaque équipe et en supposant que un tir sur 10 est arrêté par le gardien, on arrive à 6 buts marqués en moyenne par match.

En pratique, la moyenne est plus proche de 5 que de 6 buts marqués car les (bons) gardiens dépassent la barre magique de 90% de taux de réussite.

Conseil : ne jamais parier sur une équipe dont l’un des gardiens traverse une mauvaise passe. Avant de parier sur la victoire d’une équipe de hockey, bien regarder les statistiques sur les 3 derniers matches des 2 gardiens de l’équipe en question. Si les % d’arrêts des 2 gardiens sont au-dessus de 92%, il n’y a pas de souci pour parier sur cette équipe. Par contre, si la stat de l’un des deux gardiens est nettement en dessous de 90%, il y a danger !

Au hockey, comme au turf, attention à la musique (la loi des séries)

Depuis longtemps les turfistes utilisent le thème fort judicieux de ‘musique’ pour caractériser la loi des séries, très fréquente sur les hippodromes.

La saison de hockey est très dense, particulièrement aux USA/Canada avec la NHL : de 3 à 13 matches sont programmés tous les jours et les organismes des joueurs de champs sont mis à rude épreuve.

Comme au turf, de tel enchainements de matches rendent la loi des séries plus ‘visible’ si toutefois vous prenez le temps d’analyser les performances des équipes sur les derniers matches avec les statistiques : ‘the last 5’ ou ‘the last 10’.

La difficulté est d’essayer d’anticiper les changements d’état de ces phases successives d’euphorie (ou tout semble s’enchainer favorablement pour une équipe !) et de déconvenues (ou tout semble ne plus fonctionner tout à coup!).

Certains parieurs au hockey, comme certains turfistes, ne font leur ‘papier’ qu’en ne tenant  compte de cette petite musique.

Notre conseil : l’analyse de la loi des séries est certes un paramètre à prendre en compte pour parier au hockey sur glace, mais cela ne doit pas être le seul et loin de là! Les meilleurs parieurs sont ceux qui savent doser les diverses composantes apportées par tel ou tel ‘tuyaux’ (tips en anglais).

A ParierSurTout.com, nous avons développé notre propre martingale en pondérant divers paramètres et en confrontant systématiquement nos paris aux résultats obtenus (gains ou pertes). Nous vous invitons à en faire de même pour être gagnant au hockey sur glace sur le long terme.

written by hiddenusername \\ tags:

Mar 04

Conseils et astuces pour parier efficacement sur le rugby à 13 et à 15

Uncategorized
Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/40/d501722643/htdocs/pariersurtout/wp-content/themes/theme343/functions.php on line 96
Comments Off on Conseils et astuces pour parier efficacement sur le rugby à 13 et à 15

Deuxième spot collectif pratiqué dans l’hexagone, le rugby (qui se joue à 15 ou à 13) présente des spécificités qui lui sont propres et qui le différentie du ballon rond.

On ne pari pas sur un match de rugby comme l’on parie sur un match de foot : suivez nos conseils pour miser dans les meilleures conditions possibles sur une des nombreuses compétitions du monde de l’ovalie.

La cote du Nul : attention au miroir aux alouettes !

Contrairement au foot, ou l’on trouve des cotes assez équilibrées sur les 3 évènements d’un pari simple 1N2 (tout au moins pour des équipes de même niveau),  vous avez certainement remarqué que la cote du Nul était particulièrement élevée sur les 1N2 du rugby à 13, comme à 15. Il est effet fréquent de voir des cotes supérieures à 10 et pouvant atteindre 20 sur certains matches très déséquilibrés.

La tentation est alors forte, surtout chez les débutants, de miser de façon exagérée sur ces Nuls aux cotes mirobolantes.

Attention : nous ne disons pas qu’il faut éviter de miser sur les matches nuls, nous disons simplement qu’il faut mettre en perspective la probabilité d’occurrence d’un match nul au rugby avec la cote proposée par le bookmaker. Les points grimpent vite au royaume de l’ovalie, particulièrement pour le jeu à 15 (+7 pour un essai transformé, +3 pour une pénalité,..) comme indiqué dans notre article sur les règles de ce sport. Plus le nombre de points marqués par les 2 équipes augmente, plus il devient statistiquement difficile de terminer une rencontre par une égalité parfaite!

Conseil : le barème des points étant moins généreux au rugby à 13 qu’au rugby à 15, il est plus fréquent de trouver des matches à 13 se terminant par une égalité de points. Même si les bookmakers tiennent évidemment compte de cette différence dans le calcul de leurs cotes, il est moins risqué de parier sur un Nul à 13 qu’à 15.  Si vous voulez tenter de miser sur les résultats nuls au rugby, mieux vaut donc commencer par parier sur les matches de rugby à 13 (à condition bien évidemment de connaitre les caractéristiques de cette variante du jeu)

Les équipes qui jouent à domicile ont très souvent l’avantage

Le rugby est un sport de conquête territoriale : chaque mètre gagné sur le terrain permet de se rapprocher des buts adverses… et des spectateurs (amis, famille,..) qui vous encouragent dans les tribunes! C’est également un sport collectif qui a su conserver la proximité avec les populations locales malgré l’introduction du professionnalisme. En conséquence de quoi, une équipe qui joue à domicile possède un avantage indiscutable sur l’équipe qui est en déplacement et qui évolue loin de ses terres. Si ce phénomène existe également au foot pour des équipes ancrées localement (OM, OL, Saint Etienne,..), il est bien plus important au rugby et surtout bien plus répandu, toutes les équipes ayant un ancrage local bien affirmé !

Comme pour le calcul de la cote des matches nul, les bookmakers prennent en compte cette particularité liée à la pratique du rugby à domicile, mais bien souvent ils en sous-estiment l’avantage induit, ce qui ouvre la porte à des valuebets intéressants.

Conseil : lorsqu’il s’agira de ‘faire le papier’ sur une équipe qui joue sur ses terres, donnez la priorité aux statistiques ‘à domicile’ et laissez de côté les stats globales, beaucoup moins pertinentes.

Pour vos paris en live, sachez utiliser la météo à votre avantage

Les cotes des bookmakers sont déterminées à partir d’un ensemble de données statistiques toujours plus diverses, mais qui ne prennent généralement pas en compte (ou en tous cas pas de façon suffisamment précise) la météo du jour de la rencontre.

Qu’un abat d’eau vienne noyer la pelouse à la mi-temps d’un tournoi des 6 Nations à Twickenham et vous pouvez être sûr que le score de la 2ème période sera nivelé par le bas. Que le mistral ou la tramontane se lève dans le Sud de la France et la physionomie d’un match du TOP 14 va changer de fond en comble. C’est bien connu, un ballon mouillé ou dévié par une bourrasque de vent n’est pas propice aux résultats mirifiques.

Or si le bookmaker a eu tout le loisir de calculer ses cotes d’avant match avec ses batteries d’ordinateurs, il est fort dépourvu devant les changements climatiques pendant le déroulement d’un match. Ou plus exactement, sa réactivité ne sera pas meilleure que celle d’un parieur, assis devant son ordinateur ou pianotant sur son smarpthone. Il n’y a qu’à voir les durées de suspension de cotation à chaque fois qu’un évènement se produit : par mauvais temps, ces suspensions ont tendance à augmenter de façon significative !

D’où notre conseil : toute imprécision du bookmaker se traduisant mathématiquement par une augmentation de vos chances de gagner, sachez faire preuve de rapidité en engageant votre(vos) mise(s) dès la reprise des cotations. Vous constaterez bien souvent qu’une mise à jour vient corriger une reprise de cote trop rapidement engagée. Si vous attendez cette mise à jour pour placer votre pari, vous aurez très probablement laissé passer un valuebet.

Misez au feeling en privilégiant les rencontres de rugby proches de chez vous

Si l’étude des statistiques est indispensable avant de parier sur une rencontre de rugby, cela ne doit pas être le seul critère à prendre en compte. Dans tous les sports, et particulièrement au rugby, le ressenti (votre feeling personnel) doit venir amender/corriger votre prise de décision.

C’est ainsi que, pour vos paris d’avant match, vous devrez tenir compte des matches précédents joués par les 2 équipes et ce n’est pas tellement le score qui va compter dans ce cas-là, mais bien la manière dont les protagonistes ont maitrisés leurs matches respectifs (occupation territoriale, jeu collectif, état d’esprit si menés au score, état physique en fin de match,..).

Pour vos paris en live, les yeux rivés sur votre télé (ou sur le terrain si vous avez la chance d’être au stade, muni de votre smartphone,  vous aurez tout le loisir de sentir la motivation et le tonus des équipes en présence.

Conseil : Si ce sont des équipes proches de chez vous, ce ressenti n’en sera que plus important. Dans ce cas, laisser (un peu) tomber les stats et pariez (surtout) selon vos convictions !

Nous en resterons là avec ces 4 fondamentaux qui nous semblent les plus judicieux à respecter si vous voulez bien parier sur les matches de rugby à 13 ou à 15. S’ajoutent à cela des conseils plus génériques que vous trouverez sur notre page consacrée aux astuces pour parier sur le foot. N’hésitez pas à mettre en pratique ces 2 volets de recommandations, volets qui constituent l’une des clés pour faire fructifier votre bankroll, paris après paris.

written by hiddenusername \\ tags:

Jan 20

Nos principales recommandations pour parier au Basket sur les sites de paris en ligne

Uncategorized
Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/40/d501722643/htdocs/pariersurtout/wp-content/themes/theme343/functions.php on line 96
Comments Off on Nos principales recommandations pour parier au Basket sur les sites de paris en ligne

Si vous avez l’habitude de parier sur les matches de foot, vous disposez déjà d’un bon background pour vos paris sur le basket. Néanmoins, vous trouverez ci-après 3 ou 4 conseils supplémentaires vous permettant de miser efficacement sur le Limoges CSP en Pro-A ou sur les Spurs de San Antonio en NBA.

Au basket, un favori d’avant match est (très) souvent un vainqueur à la fin du match

Cela peut paraitre une lapalissade, mais le basket est un sport relativement prédictible. A comparer aux quelques buts inscrits lors d’un match de foot, il se marque en moyenne 145 points par matches dans un match de Pro-A, et beaucoup plus dans le championnat NBA qui bénéfice de 48 mn de jeu au lieu de 40 mn de ce côté de l’atlantique. Dans ces conditions, à la fin d’un match de basket,  le score et plus particulièrement le spread (ou écart de points) traduit en données numériques l’écart de performance moyenné entre les 2 équipes. Au basket, la part du hasard dans le résultat final est donc beaucoup plus faible que dans un match de foot.

Notre conseil : Pariez plutôt sur les favoris, mais sans descendre vers des cotes trop basses. Ou alors, utilisez le pari à handicap pour améliorer la cote d’un ultra-favori.

La forme physique des équipes en présence joue un rôle déterminant pour le résultat final

Ici aussi, vous allez nous dire que l’on enfonce des portes ouvertes. Pourtant combien de matches ont basculés parce que telle ou telle team n’a pas pu récupérer à temps pour son prochain match. L’effectif de 5 (sur le parquet) d’une équipe de basket est moitié moindre que l’effectif de 11 (sur le terrain) d’une équipe de foot. Par conséquent, toute blessure (ou méforme) d’un joueur aura d’autant plus d’impact sur l’issue de la rencontre.

Notre conseil : Sur le basket américain au calendrier très chargé (particulièrement en NBA), évitez de parier sur des équipes qui jouent à 2 jours d’intervalle et qui n’ont donc pas le temps de récupérer. Sur le basket européen, faites attention aux équipes qui évoluent en EuroLeague ou EuroCup et qui enchaînent matches de weekend et de semaine.

Un bon timing est la clé du succès pour réussir vos paris en live au basket

Au basket, les 4 quarts temps s’enchainent très vite, particulièrement en Pro-A : les 4 fois 10 minutes sont vite passées ! Surveiller tout particulièrement les turnovers (balles perdues) par les 2 équipes. Tout laxisme en début de match sur la récupération de balle est souvent un signe prémonitoire d’une défaite annoncée :  prendre soin du ballon est fondamental au basket ! A chaque début de Quart temps, utilisez cette information pour placer un pari en live ou pour corriger un pari d’avant-match. Si vous avez l’impression de lutter en permanence contre le temps, sachez que le bookmaker a les mêmes contraintes que vous : ses cotes sont réévaluées en permanence et il n’est pas rare de découvrir des pépites (des valuebet en langage de paris sportifs !).

Notre conseil : Si vous êtes adeptes de jeux vidéo alors les paris en live sur le basket sont fait pour vous. Si la prise de décision rapide vous stresse, privilégiez les paris d’avant-match ou reportez-vous à des sports plus tranquilles, comme le turf ou le golf.

Choisir un site de paris sportifs offrant de bonnes cotes est l’une des clés de vos paris au basket.

Tous les bookmakers présentés dans nos pages vous proposent des paris sur le basket, que ce soit sur les divers championnats européens (la Pro-A en France,  la Lega Basket italienne, la Liga ACB en Espagne ou encore la Beko Basket Bundesliga en Allemagne), sur le lointain championnat australien (National Basketball League) ou sur l’incontournable championnat nord-américain : la NBA dans laquelle évolue Tony Parker avec les Spurs de San Antonio.

Mais, en fonction du calendrier,  vous trouverez également les Championnats du Monde de Basket, les Championnats d’Europe et autres EuroCup et EuroLeague et cela avec les 2 déclinaisons Homme et Femme.

Notre conseil : si la variété de l’offre ‘Basket’ des opérateurs est globalement équivalente, la différentiation devra se faire sur les cotes proposées :

  • Pour les résidents français le nouveau bookmaker hexagonal Winamax tient la route et propose des cotes sur le basket qui sont très généralement en tête des divers comparatifs en ligne.

Nos recommandations pour parier sur le Basket sont volontairement peu nombreuses pour vous permettre d’aller à l’essentiel. De plus, vous devrez connaître un minimum de règles sur le basket, mais également étudier les stats des teams, éviter de parier sur votre équipe favorite,.. toutes recommandations identiques à celles que nous vous avons prodiguées pour parier efficacement sur le football. A vos paris !

written by hiddenusername \\ tags:

Dec 26

Astuces et conseils pour parier efficacement sur toutes les compétitions de golf

Uncategorized
Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/40/d501722643/htdocs/pariersurtout/wp-content/themes/theme343/functions.php on line 96
Comments Off on Astuces et conseils pour parier efficacement sur toutes les compétitions de golf

Longtemps considéré comme un sport réservé aux seules élites anglo-saxonnes, le golf a réussi à se démocratiser et à conquérir progressivement le monde entier. Le voilà maintenant inscrit dans la liste des compétitions admises aux Jeux olympiques de 2016 à Rio. Qui plus est, la compétition transcontinentale Europe-USA, la fameuse Ryder Cup a été organisée pour le première fois en France en 2018.

Il est donc grand temps pour les internautes de l’hexagone de se lancer dans les paris sur le golf, paris plutôt techniques et de plusieurs types, que nous allons essayer de vous expliquer grâce à quelques conseils que nous qualifierons de  pragmatiques.

1er conseil :  S’informer sur les principales règles du golf

Rien ne sert de parier sur un sport si vous n’en connaissez pas le vocabulaire et les règles essentielles. C’est d’autant plus vrai au golf ou la terminologie fait largement appel à des termes anglo-saxons (PAR, Drive, Put, Birdie, Eagle, Bogey, Match-play, Stroke-play..) qui ne sont pas traduits dans le langage courant et ou les règles sont parfois complexes pour un non-initié. Nous vous conseillons d’acheter un manuel du genre ‘Golf pour les nuls’ ou plus simplement de vous référer à la page Wikipedia sur le golf en suivant ce lien: c’est gratuit et très bien expliqué !

2ème conseil :  Comprendre les paris sur le golf proposés par les bookmakers.

Les principales règles  étant acquises, il vous faut comprendre les différents types de paris sur le golf offerts par les opérateurs. Le pari le plus simple consiste à trouver quel sera la vainqueur de la compétition, que celle-ci se déroule en stroke-play ou en match-play. Rassurez-vous c’est le type de paris long terme que vous trouverez le plus fréquemment chez tous les bookmakers présentés dans nos pages. Mais sachez que l’ARJEL autorise les bookmakers à proposer à leurs clients jusqu’à 11 types de paris comme décrits dans notre article sur le sujet.

3ème conseil :  Identifier les principales compétitions de golf sur lesquelles parier

Là aussi, la haute autorité ARJEL à son mot à dire puisque c’est elle qui autorise (ou pas) les bookmakers à proposer telle ou telle compétition. Une liste de 13 épreuves de golf est ainsi spécifiée dans le cahier des charges imposé aux opérateurs.

Si vous êtes débutant aux paris sur le golf, nous vous conseillons de commencer à parier sur les tournois majeurs (Masters, US Open, British Open, US-PGA) et sur les compétitions transcontinentales (Ryder Cup et Solheim Cup).

4ème conseil :  Analyser les performances (stats) des joueurs sur le terrain de golf concerné

Si je vous suggère d’analyser les stats des joueurs avant de parier, cela vous semble une lapalissade, n’est-ce pas ? Pour ceux qui ont l’habitude de parier sur le foot ou au rugby, c’est effectivement une évidence : pas de pari sans analyse des stats des compétiteurs . Mais contrairement au foot et au rugby le terrain de golf (son emplacement, son PAR, son layout, sa distance, ses largeurs de fairways, la hauteur du rough, son état d’entretien, la qualité des greens…) prend une grande importance dans l’analyse d’avant match. Ce n’est pas la performance du golfeur qu’il faut analyser, mais bien la performance du golfeur sur le terrain concerné. En contrepartie, nous vous conseillons d’éviter absolument de parier sur un joueur qui découvre un nouveau parcours : risque garanti que le golfeur néophyte trébuche sur une particularité du tournoi (non-connue de lui)!

5ème conseil :  Faire preuve de prudence en cas de temps chahuté (particulièrement en cas de vent important)

Rappelez-vous l’Open britannique 2010: Rory McIlroy avait 2 points d’avance au 1er tour (vent calme) et surprenez tous ses fans en ramenant une carte de 80 le lendemain (le vent s’étant levé sur St Andrews). Le nord-irlandais réussit à revenir les 2 derniers jours, mais dû s’incliner à la 3ème place, laissant filer le titre à Louis Oosthuizen.

D’où notre recommandation : si vous ne savez pas trop bien comment votre golfeur performe par grand vent évitez de parier sur lui !

Nous nous arrêterons là pour ces quelques conseils sur les paris golfiques. C’est en pratiquant que vous arriverez à trouver des opportunités de valuebet, opportunités très nombreuses sur ce sport exigeant et aux aléas si nombreux, ce qui en fait son charme. Croyez-en notre expérience : si vous commencez à parier sur le golf, vous aurez du mal à revenir à des paris plus conventionnels comme ceux sur le foot ou le rugby.

written by hiddenusername \\ tags:

Dec 21

Tout comme le ‘Pair-Impair’, le pari ‘Plus ou Moins X buts marqués’ appartient à la famille des paris qui ne comportent que 2 issues possibles: ‘Plus de’ ou ‘Moins de’, issues encore appelées ‘Over’ ou ‘Under’ par les anglo-saxons. La petite difficulté supplémentaire vient du X, le seuil à partir duquel le bookmaker fixera la limite. Au football, cette limite peut être de 0,5, de 1,5, de 2,5, voire de 3,5 buts et exceptionnellement de 4,5 buts.

Voyons quels conseils donner pour miser dans les meilleurs conditions possible sur ce pari ‘Plus ou Moins de

Exemple du pari ‘Plus ou moins de 3,5 buts marqués’ sur Arsenal-Marseille en Ligue des Champions

Voilà ce que nous propose Bwin sur le match Arsenal – Marseille comptant pour les qualifications des 8ème de finale de la Ligue des Champions 2013-2014.

Bwin : ‘Plus de’ et ‘Moins de’ nombre de buts marqués sur Arsenal-Marseille

Cotes Bwin sur ‘Plus de’ et ‘Moins de’ nombre de buts marqués sur le match Arsenal – OM en LDC

Les gunners d’Arsène Wenger sont donnés largement favoris sur leur terrain à l’Emirate Stadium, Bwin leur accordant une cote de 1,55 à la mi-temps, alors que les phocéens disposent d’une cote conséquente de 7,75.

Sur cette compétition, l’opérateur autrichien ne nous propose que 2 limites pour le nombre de buts marqués : 3,5 et 0,5. Voyons sur quoi il est judicieux de parier ?

Le pari ‘Plus de 0,5 buts’ affiche une cote ridiculement basse 1,01 et nous n’allons pas prendre le risque de parier non plus sur ‘Moins de 0,5 buts’ sur une telle confrontation. En effet les gunners sont en tête de la Premier League et la défense de l’OM n’est pas au top en ce moment. Pour sûr, un ou plusieurs buts seront marqués lors de cette confrontation ! Nous laissons donc tomber le pari ‘Plus ou Moins de 0,5

Le pari ‘Plus de 3,5 buts’ affiche une cote intéressante de 2,40, mais nous semble risqué pour 2 raisons: capacité offensive ‘limitée’ des gunners et velléité de résistance affichée des marseillais qui ont perdus leurs 4 matches précédents en LDC et qui ne désespèrent pas d’accrocher un place en Ligue Europa.

Par contre le pari ‘Moins de 3,5 buts’ présente une cote pas trop mauvaise de 1,33 et une bonne probabilité de succès selon nous.
Vérifions rapidement le payout de ce pari, il est de 0,86%, ce qui est acceptable

Nous misons donc 100€ sur ‘Moins de 3,5 buts’ et Bwin nous annonce un montant de gain possible à hauteur de 133€.

Verdict : En 33 secondes (une première pour un club tricolore !), Jack Wilshere inscrit le premier but pour les gunners, ce qui est de nature à nous inquiéter, car à ce rythme, notre limite à 3 buts risque d’être rapidement explosée ! Nous tremblons à nouveau sur le penalty tiré par Özil (37e), heureusement arrêté par Steve Mandanda qui était décidément dans un grand jour. Nous sommes fébriles à nouveau à la rentrée sur le terrain des marseillais Valbuena et Thauvin, puis lorsque Wilshere inscrit son 2éme but à la 65ème. Le score en restera finalement à (2-0) en faveur des gunners, validant ainsi notre coupon ‘Moins de 3,5 buts’ chez Bwin et confirmant nos 133€ de gains. Ouf !

Astuces pour le ‘Plus de ‘ou ‘Moins de’ X buts au football

Le choix du seuil X se fera en fonction du type de compétition. Par exemple, on marque beaucoup plus de buts en Liga espagnole qu’en Ligue 1, laquelle L1 est plus prolifique que la Série A italienne. De la même façon les matchs aller des grandes compétitions européennes (Ligue des Champions, Ligue Europa) sont statistiquement moins généreux en but que les match retours. Une autre astuce consiste à parier en direct dans le dernier 1/4h de jeu, particulièrement si le score est vierge. En choisissant un pari ‘Plus de 0,5 buts’ dans les 15 dernières minutes, on peut bénéficier de valuebet significatifs (cotes importantes avec bonne probabilité de voir inscrire un but avant le coup de sifflet final).

Conseils pour le ‘Plus de’ ou ‘Moins de’ X points au basket

Au foot, vous avez certainement remarqué que toutes les valeurs du seuil de X (0,5 ; 1,5 ; 2,5 ; 3,5, 4,5) n’étaient pas systématiquement proposées par les bookmakers. En fonction du type de rencontre et des performances des équipes en présence, les opérateurs peuvent exclure certaines valeurs. Dans l’exemple précèdent sur le match Arsenal-Marseille, Bwin ne nous avait proposé que du 0,5 et du 3,5.

Au basket la situation est un peu différente, car le nombre total de points peut avoisiner ou dépasser les 200. Pas question donc de mettre un seuil à 0,5 !!!

En pratique, chaque bookmaker calcule une barrière qui dépend des statistiques des équipes en présence; des enjeux de la rencontre, des inscrits sur la feuille de match,.. Cette barrière au basket est plus fréquemment réévaluée qu’au foot et nécessite une vigilance accrue, particulièrement en live, ou le mode de calcul change pour prendre ne compte les performances de début de rencontre. A noter que contrairement au foot (ou les compteurs s’arrêtent à la 90ème minute), les paris sur le basket perdurent pendant les prolongations, ce qui crée des opportunités supplémentaires… pour les férus d’adrénaline !

Astuces : une petite calculatrice peut vous être très utile et vous permettra d’extrapoler les tendances au basket. En calculant le nombre de points inscrits par intervalle de temps, et en observant les évolutions du match en live (resserrement des défenses ou amélioration des shoots par exemple) vous pouvez vous faire une idée assez précise du nombre de points qui seront marqués en final

written by hiddenusername \\ tags: , , , , ,

Dec 20

Pas à pas pour débuter aux paris sportifs sur Internet

Aide
Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/40/d501722643/htdocs/pariersurtout/wp-content/themes/theme343/functions.php on line 96

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/40/d501722643/htdocs/pariersurtout/wp-content/themes/theme343/functions.php on line 96
No Comments »

Débuter aux Paris Sportifs est un jeu d’enfant… réservé aux adultes! Pas de salut si vous n’avez pas 18 ans révolus en France ! Une photocopie d’une carte d’identité valide vous sera demandée et vous devrez disposer

d’un compte bancaire à votre nom pour pouvoir retirer les gains éventuels. Ces prérequis étant posés, voyons quels sont les conseils à suivre pour bien commencer à parier.

Tout commence par le choix d’un bookmaker de bonne réputation

Si vous n’avez pas encore de bookmaker, commencez par choisir l’un des opérateurs que nous vous recommandons. Ils sont tous agréés ARJEL et vous pouvez vous inscrire en toute confiance. Le choix du meilleur bonus peut vous aider à faire cette sélection.

Votre choix étant fait, inscrivez-vous en ligne chez votre bookmaker

Le processus d’inscription est très similaire d’un opérateur à l’autre, car les modalités sont imposées par l’ARJEL selon un cahier des charges très précis. Certains informations sont obligatoires : nom, prénom, adresse, âge, mot de passe avec une petite * indiquant que vous ne pourrez pas vous inscrire si vous ne fournissez par la donnée requise. D’autres renseignements sont facultatifs et peuvent être omis sans aucune conséquence pour la suite.

Effectuez votre premier dépôt pour prétendre au bonus maximum

Tous les opérateurs vous proposerons de passer par la Caisse, une fois le processus d’inscription initialisé. La solution la plus simple pour déposer est d’utiliser une carte bancaire, Visa ou Mastercard. Si vous détenez une carte jeune (Maestro, Electron,..) qui n’est pas acceptée, vous pouvez utiliser des cartes prépayées disponibles au bureau de tabac (Paysafecard, Ticket Premium, Ukash,..). Pour le montant à verser, tout dépend du budget dont vous disposez, mais si possible essayez de bénéficier du montant max du bonus proposé. Généralement avec 100€ vous pourrez prétendre aux conditions les plus avantageuses.

Placez votre premier pari, un simple ‘12’ au Tennis ou ‘1N2’ au Foot

Pour votre premier pari, sélectionnez le plus ‘basique’, celui qui porte le nom de pari simple.
Si vous êtes un fan de Tennis, choisissez un simple ‘12’, en pariant par exemple sur la victoire de Rafael lors d’un tournoi Nadal – Djokovic. Si vous êtes un supporteur du PSG, choisissez un simple 1N2 et sélectionnez, par exemple, la cote du PSG lors d’un match de Ligue 1. Si votre bonus est du type ‘premier pari perdu remboursé’ vous pouvez miser la totalité de votre premier dépôt en ne dépassant pas le montant max remboursé (généralement de 100€). Si ce n’est pas le cas, ne dépassez par 5€ pour votre première mise.

Envoyez vos documents pour pouvoir encaisser vos gains

Votre premier pari étant posé, il ne vous reste plus qu’à attendre le résultat de la compétition sur laquelle vous avez misé. Si par chance vous gagnez, vous voudrez certainement encaisser vos gains. Pour cela, les documents administratifs (photocopie de votre carte d’identité, RIB,..) devront être envoyés par la poste ou par e-mail. Un code vous sera envoyé à votre adresse, code que vous devrez rentrer sur le site de votre bookmaker, à l’occasion d’une prochaine connexion. Ce n’est que lorsque ce code sera saisi que vous pourrez enfin demander le virement de votre gain sur votre compte bancaire.

Pour progresser aux Paris sportifs, suivez ces quelques conseils de bon sens

Que votre premier pari soit perdu ou gagné, peu importe, vous devez rester ‘zen’ en toutes circonstances. L’échec fait partie du jeu et seuls les meilleurs parieurs arrivent à un taux de réussite supérieur à 50%.
Pour progresser avec vos prochains paris, suivez ces quelques conseils de bons sens :
• Éviter de miser sur des cotes trop importantes
• Consacrer vos efforts sur des sports que vous maitrisez parfaitement
• Suite à une déconvenue, ne pas parier pour se refaire dans l’urgence
• Ne pas renflouer son compte au-delà de la limite que vous vous êtes fixé
• Ne pas faire de sentiments avec votre joueur ou votre équipe préféré

Un fois que vous serez à l’aise avec votre premier bookmaker, vous voudrez certainement améliorer votre performance. Dans ce cas, lisez attentivement notre article sur la stratégie à adopter pour gagner aux Paris sportifs sur le long terme. Vous y apprendrez de nombreux secrets : comment identifier et où trouver des Valubets ? comment calculer et placer des Surebets en direct,…bref des conseils beaucoup plus techniques qui vous feront vite oublier que vous avez été un jour débutant !

written by hiddenusername \\ tags: , , , , ,

Dec 20

Pour gagner de l’argent aux Paris Sportifs sur le long terme, il faut disposer d’une stratégie claire et s’y tenir. Si la gestion rigoureuse de son compte de paris (‘bankroll management‘) fait partie des concepts fondamentaux, d’autres considérations ne doivent pas être oubliées, comme la recherche systématique de bonnes affaires (valuebet) ou la possibilité de se couvrir (Surebet) pour éviter les retournements de situation.

Passons en revue les principaux éléments de cette stratégie gagnante.

Agir comme un professionnel du pari et non comme un amateur

Cela peut vous paraitre surprenant de trouver cette recommandation en tête de liste, pourtant, croyez-nous, sans une attitude de pro, vous ne progresserez pas aux paris sportifs ! Combien d’amateurs se sont littéralement fait plumer en misant des sommes extravagantes sur des combos mirifiques, en suivant des martingales pseudo scientifiques dénichées sur le Net, ou en se jetant sur des paris hasardeux dans le seul de but de se refaire rapidement. Un pro est calme, organisé, maîtrise ses mises, sait gérer une déconvenue, prend le temps de la réflexion, sait s’arrêter de parier au bon moment, bref le professionnel du pari sportif élabore une stratégie pour être gagnant sur le long terme.

Le pro définit un budget fixe par intervalle de temps et n’en dévie pas !

Avant de vous lancer dans l’aventure des paris sportifs, analysez l’état de vos finances et décidez du montant que vous allez consacrer à cette activité. Ayez conscience que vous pouvez tout perdre ! Fixez-vous un capital de départ et un budget à ne pas dépasser par intervalle de temps (semaine ou mois). Surtout, ne revenez pas sur vos décisions pour essayer de vous refaire, sous aucun prétexte !
Conseils : pour vous aider dans la gestion de ces versements, vous pouvez utiliser les outils de contrôle mis à votre disposition par les bookmakers (selon une disposition de la loi ARJEL). Renseignez les rubriques sur les montants maximum que vous vous autorisez, le logiciel vous rappellera vos engagements en cas de tentative de dépassement.

Le pro du pari gère son compte (bankroll management) avec parcimonie

Ouvrir un compte chez 3 ou 4 opérateurs (pour bénéficier des promotions et pouvoir choisir les meilleures cotes entre un Winamax, un PMU, un Bwin ou un Betclic nécessite une gestion rigoureuse des bankrolls correspondantes.
Les anglo-saxons utilisent le terme de ‘bankroll management’ pour décrire ce processus rigoureux de pilotage des mises.

En théorie, nous ne devrions pas miser plus de 5% de notre capital sur un pronostic moyen (c’est-à-dire un pari sur lequel nos chances de succès sont de 50%). Ces 5% peuvent être ajustés, à la hausse ou à la baisse, en fonction du risque que nous pensons rencontrer.

A supposer que l’on dispose d’un capital initial de 300€ à consacrer aux paris sportifs, nous allons répartir ce montant chez 3 opérateurs (par exemple : 100€ au PMU, 100€ chez Bwin et 100€ chez Betclic). Quel que soit l’opérateur, notre mise maximale sur un pari élémentaire, ne devrait donc pas dépasser 5€.

Le bon stratège ne mise ses deniers que sur des Valuebets

L’offre des bookmakers est pléthorique et la tentation du néophyte est de faire feu de tout bois en pariant sur tout et n’importe quoi. Pourtant, ce n’est qu’en choisissant systématiquement et méthodiquement les meilleurs paris que le pro arrivera à faire fructifier son capital sur la durée. Ces Valubets se trouvent généralement loin des grands clubs, sur des compétitions de Ligue 2 ou sur des coupes peu médiatisées, comme la coupe de la ligue ou la coupe de France, par exemple. Nous vous rappelons que le but est de rechercher les failles du bookmaker qui vous permettrons d’augmenter l’espérance de gain de votre côté.
La bonne stratégie consiste à repérer ces outsiders, bénéficiant d’une bonne cote, mais dont la capacité de l’emporter a été sous-estimée par les opérateurs.

Le pro se couvre dès que possible avec les Surbets en Live

Le Surebet en direct permet de corriger bien des erreurs d’avant match. Il offre une réactivité immédiate sur l’évènement et permet très souvent, au cours de la partie, de se couvrir, quel que soit l’issue de la compétition. Apprendre à se couvrir dès que possible est l’apanage des pros du Surebet. Beaucoup de débutants, enthousiasmés par un pari bien engagé, vont laisser filer le temps et ne pourrons plus récupérer leur mise en cas de revirement de situation. Il vaut mille fois mieux engranger un petit bénéfice de façon certaine avec un Surebet en direct que risquer de tout perdre avec un pari d’avant-match, même si ce pari semble prometteur !

Le pro se fixe une stratégie financière et maintient le cap

Il n’existe pas de modèle stratégique universel permettant, à tout un chacun, de gagner sur la durée. Tout dépend de votre profil de joueur, de vos moyens financiers et de votre sensibilité au risque.
C’est en pariant régulièrement que vous vous forgerez votre propre méthode de travail. Mais on peut indiquer tout de même une façon de procéder très progressive:

Petits profits fréquents avec risques limités

Cette stratégie conviendra parfaitement à ceux qui ont une grande aversion au risque et qui peuvent passer du temps à placer de nombreux petits paris sur la durée. La méthode consiste à ne parier que sur des Valuebet de petite cote. Commencez par des cotes de 1.04 à 1.05 et augmentez régulièrement, au fur et à mesure que votre bankroll progresse.
Conseils : sur chaque pari élémentaire (12 au tennis ou 1N2 au foot par exemple), vous pouvez dépasser les 5% de votre capital disponible car la probabilité de gagner est plus proche de 100% que de 50%. Les audacieux pourront aller jusqu’à 30% de leur bankroll et les prudents se limiteront à 20%.

Diversification partielle sur cotes importantes

Lorsque votre capital aura progressé d’un quart, vous pourrez vous lancer dans des paris aux cotes plus importantes. Pour limiter les risques, cette tentative sera restreinte dans un premier temps, aux 25% acquis. Vous continuerez à appliquer la même stratégie des petites cotes sur votre capital initial.

Suivre la règle d’une bankroll en 3 parties en régime de croisière

Si vous arrivez à doubler votre capital initial (200%), vous pourrez adopter une stratégie plus globale et décider de diviser votre bankroll en 3 parties :
• 100% (votre capital initial) continue à alimenter les mises sur les petites cotes
• 50% vous autorise à tenter des paris sur des cotes plus importantes
• 50% sont mis de côté.

Le pro contrôle la situation, quel que soit le résultat : bénéfice ou perte

Par définition, parier c’est prendre des risques. Le pro contrôle ses émotions en toutes circonstances : il sait qu’il ne peut pas gagner à chaque fois et qu’une série de bons résultats n’est jamais éternelle. Il sait faire une pause et s’arrêter éventuellement pour passer à autre chose.
Après une déconvenue, le pro n’entreprendra jamais de faire un nouveau virement sur son compte dans le seul but de se refaire. Le pro attendra la semaine ou le mois suivant (selon la stratégie initiale qu’il a lui-même définie) pour reprendre son activité de loisir.

Pour conclure, nous dirons que la meilleure stratégie pour gagner aux Paris Sportifs, que ce soit chez Winamax, au PMU, chez Bwin ou chez le n°1 national: Betclic, c’est finalement celle que vous allez mettre en œuvre. Pour réussir, nous vous avons donnés les conseils élémentaires de professionnels, mais c’est vous qui avez les clés pour la mise en pratique. Bons paris de Pro!

written by hiddenusername \\ tags: , , ,

Dec 20

Que ce soit chez Winamax, Betclic, au Pmu ou chez Bwin, le grand marché des Paris Sportifs et du Turf regorgent en permanence de Bonnes Affaires. Oui, mais voilà, contrairement au super marché, ces Bonnes affaires (ValueBet en anglais : voir la définition qu’en donne ParierSurTout.com) ne sont pas exposées en tête de gondole par les Bookmakers. Bien au contraire, ces Value Bet sont la bête noire des opérateurs, qui cherchent par tous les moyens à ne pas en créer.

Et pourtant les Valuebets existent ! Que ce soit au foot ou au tennis, voyons comment battre les bookmakers à ce petit jeu de dupe !

Pourquoi les bookmakers ne font pas la pub sur les ValueBets

Ne vous attendez pas à trouver une pub de Valuebet chez un opérateur, cela serait contraire à son éthique. Le bookmaker cherche au contraire à estimer en permanence, et au plus juste, la probabilité de succès de chacun des évènements qu’il présente (via la fameuse cote que vous devrez sélectionner). Il équilibre ainsi ses comptes, reversant aux gagnants les sommes misées par l’ensemble des parieurs, après avoir déduit les inévitables prélèvements.

En France, le bookmaker ponctionne de l’ordre de 15% en moyenne sur l’ensemble des mises, et c’est grâce à ces prélèvements qu’il fait vivre son entreprise et redistribue les inévitables taxes au trésor public (~7,5%).

Donc, pour résumer, si tous les bookmakers faisaient parfaitement leur travail, il n’y aurait tout simplement aucun ValueBet sur le marché. Hors ceux-ci existent bel et bien ! La faute aux inévitables erreurs qui apparaissent ici ou là, avec une prédominance sur les paris en live, par nature beaucoup plus imprévisibles que les paris d’avant-match.

Soyez conscient que derrière chaque cote présentée au PMU, chez Betclic ou autre Bwin, il y a un expert qui prend des décisions et qui peut se tromper, même aidé par les meilleurs outils algorithmiques du marché ! Alors, comment faire pour repérer ces Value Bets ?

Conseils de ParierSurTout.com pour évaluer la cote d’un ValueBet

Seule solution, …faire votre propre évaluation ! Pour cela, vous conviendrez qu’il vaut mieux être un expert du domaine concerné, un fan de foot ou de tennis par exemple !

Voilà comment procéder :
Prenez connaissance des statistiques de la rencontre, lisez la presse sportive, parcourez les derniers articles disponibles sur le Net, de façon à calculer votre propre probabilité de succès pour chacun des évènements sur lesquels vous voulez parier.

Prenons un exemple sur une rencontre de tennis Rafael Nadal – Novak Djokovic pour le prochain Open d’Australie. Le PMU vous propose une cote à 1.7 sur chacun d’eux. Cela veut dire que le PMU considère que Nadal à autant de chance de gagner que Djokovic, soit 50% pour chacun d’eux, comme pour un jeu de pile ou face.

Selon votre propre évaluation, vous pensez que Djokovic n’a qu’une chance sur 3 de gagner contre le N°1 mondial. Cela donne les probabilités suivantes : 66,66% pour Nadal et 33,33% pour Djokovic. La performance de Nadal est donc sous-évaluée par le PMU qui lui octroie une cote plus haute que la raison objective…et ce qui se traduit donc par un ValueBet intéressant pour le parieur qui mise sur une victoire de Nadal.

Attention : cela ne veut pas dire que Nadal va obligatoirement gagner ce match-là ! Cela veut simplement dire qu’en misant sur Nadal vous aurez plus de chance de l’emporter statistiquement. Comprenez-bien que c’est sur le long terme que s’apprécient les paris sur les Value Bets.

Finalement, trouver des Valuebets n’est-ce pas exhumer les failles des bookmakers ?

Oui, tout a fait ! Trouver un Value Bet revient à prendre en défaut la proposition (la cote) de l’opérateur.

Vous trouverez donc plus fréquemment des Valuebets dans les situations suivantes :

Sur les paris en direct

En live betting (foot ou tennis) tout évolue très rapidement et les erreurs des bookmakers sont plus fréquentes que sur les paris classiques. Après un évènement important (but, set, carton rouge,..) vous constaterez que les interruptions de cotation sont plus ou moins longues et que, parfois, plusieurs ajustements successifs sont réalisés. Si vous êtes suffisamment réactif, vous pouvez battre de vitesse le bookmaker et placer, par exemple un Surebet de parcours très intéressant , avant que la cote ne retombe dans une certaine normalité!

Sur les petits championnats

Au foot par exemple, les petits championnats (Ligue 2, championnat exotiques du bout du monde) sont plus difficiles à couvrir que les grandes compétitions (Ligue des Champions, Premier League, Ligue 1,..). Même les grands opérateurs (Winamax, PMU, Bwin, Betclic) ne disposent pas toujours de l’expertise voulue. Là aussi, si vous avez des accointances particulières avec un petit club de province, vous pouvez battre les bookmakers sur le jeu des pronostics et dénicher de jolis Valuebets.

Finalement, tout cela c’est du bon sens: trouver un valuebet c’est dénicher la perle rare des paris sportifs ou des paris hippiques. En pratique, c’est le travail le plus gratifiant que tout parieur passionné ait à réaliser, au foot comme au tennis !

written by hiddenusername \\ tags: , ,