Dec 20

On appelle pari long terme, un pari dont le résultat ne sera connu que quelques mois, voire quelques années plus tard. Si en Décembre 2013, vous misez sur la Coupe du Monde 2014 ou sur l’Euro 2016, vous avez affaire à un pari long terme. L’incertitude sur un tel pari est plus importante que sur un pari court terme et à tendance à avantager le parieur. Voyons comment bien procéder pour placer un pari long terme ?

.

Exemple de pari long terme chez Betlic : Quel sera le vainqueur de la Coupe du Monde 2014 ?

Nous sommes fin Novembre 2013 et l’Equipe de France vient de réussir brillamment et contre toute attente, ses barrages contre l’Ukraine. Voyons ce que nous propose Betclic sur le pari long terme ‘Qui sera Champion du Monde ?’, dont l’issue ne sera connue qu’en Juillet 2014 ?

Quel sera le vainqueur de la Coupe du Monde 2014 selon Betclic (pronostic au 20/11/2013)

Cotes de Betclic (au 20/11/2013) sur le vainqueur de la compétition ‘Coupe du Monde 2014’

En haut du tableau on trouve le quartet de tête (Brésil, Argentine, Allemagne et Espagne) avec des cotes très similaires qui évoluent entre 4 (Brésil) et 6.5 (Espagne).

Nous avons ensuite les outsiders immédiats qui constituent un autre quartet (Belgique, Italie, Colombie, Pays-Bas) avec des cotes qui s’étalent de 14 (Belgique) à 18 (pour les 3 autres nations).

Enfin, dans ce que nous appellerons le ‘ventre mou’ du tableau nous trouvons à nouveau 4 équipes (Angleterre, Uruguay, France et Portugal) avec des cotes très importantes qui s’échelonnent de 20 à 25 (Portugal).

Prédire à 8 mois de la compétition qui sera le vainqueur est un exercice compliqué, autant pour nous que pour les bookmakers. Plus l’horizon de la compétition est éloigné, plus l’incertitude est grande. Qui pourrait dire que Messi ou CR7 seront en forme dans 8 mois (CDM 2014) ou pire dans 2.5 ans (Euro 2016) ?

Une des stratégies du pari long terme et de miser quelques euros sur des équipes du ventre mou, en faisant le pari que ces équipes, à un moment ou à un autre de la compétition, pourront prétendre au titre suprême.

Si nous parions 1€ sur les Bleus, nous pouvons espérer remporter 20€. Si nous misons 1€ sur l’équipe à Ronaldo, nous pouvons espérer 25€.

Par contre miser 1€ sur l’Algérie (malgré le gain escompté de 500€!) n’est pas réaliste. Pour les fans des Fennecs, mieux vaut privilégier un pari 1N2 contre une équipe accessible, telle la Corée du Sud.

Une petite mise pour une gain espéré important sur des évènements qui ne sont pas complétement irréalistes (victoire de la France ou, plus probable du Portugal de Ronaldo !).

Si la France ou le Portugal viennent concurrencer les favoris et se retrouvent à un moment ou à un autre de la compétition dans le tiercé de tête, nous aurons la possibilité de placer un surebet pour sécuriser les gains de notre pari long terme.

La conclusion de cette histoire sur les paris long terme : plus l’horizon est lointain, plus nous aurons de chances de battre le bookmaker à son propre jeu, celui des pronostics ! Seul bémol : notre mise sera immobilisée de long mois en attendant le verdict, et tout le monde n’a pas la patience d’attendre ! D’où notre conseil pour ceux qui recherchent une rentabilité immédiate aux Paris Sportifs: dirigez-vous plutôt vers les paris en direct!

written by hiddenusername \\ tags: , ,

Dec 20

Pour gagner de l’argent aux Paris Sportifs sur le long terme, il faut disposer d’une stratégie claire et s’y tenir. Si la gestion rigoureuse de son compte de paris (‘bankroll management‘) fait partie des concepts fondamentaux, d’autres considérations ne doivent pas être oubliées, comme la recherche systématique de bonnes affaires (valuebet) ou la possibilité de se couvrir (Surebet) pour éviter les retournements de situation. Passons en revue les principaux éléments de cette stratégie gagnante.

Les meilleurs sites pour gagner aux Paris Sportifs sur le long terme:

.

Agir comme un professionnel du pari et non comme un amateur

Cela peut vous paraitre surprenant de trouver cette recommandation en tête de liste, pourtant, croyez-nous, sans une attitude de pro, vous ne progresserez pas aux paris sportifs ! Combien d’amateurs se sont littéralement fait plumer en misant des sommes extravagantes sur des combos mirifiques, en suivant des martingales pseudo scientifiques dénichées sur le Net, ou en se jetant sur des paris hasardeux dans le seul de but de se refaire rapidement. Un pro est calme, organisé, maîtrise ses mises, sait gérer une déconvenue, prend le temps de la réflexion, sait s’arrêter de parier au bon moment, bref le professionnel du pari sportif élabore une stratégie pour être gagnant sur le long terme.

Le pro définit un budget fixe par intervalle de temps et n’en dévie pas !

Avant de vous lancer dans l’aventure des paris sportifs, analysez l’état de vos finances et décidez du montant que vous allez consacrer à cette activité. Ayez conscience que vous pouvez tout perdre ! Fixez-vous un capital de départ et un budget à ne pas dépasser par intervalle de temps (semaine ou mois). Surtout, ne revenez pas sur vos décisions pour essayer de vous refaire, sous aucun prétexte !
Conseils : pour vous aider dans la gestion de ces versements, vous pouvez utiliser les outils de contrôle mis à votre disposition par les bookmakers (selon une disposition de la loi ARJEL). Renseignez les rubriques sur les montants maximum que vous vous autorisez, le logiciel vous rappellera vos engagements en cas de tentative de dépassement.

Le pro du pari gère son compte (bankroll management) avec parcimonie

Ouvrir un compte chez 3 ou 4 opérateurs (pour bénéficier des promotions et pouvoir choisir les meilleures cotes entre un Winamax, un PMU, un Bwin ou un Betclic nécessite une gestion rigoureuse des bankrolls correspondantes.
Les anglo-saxons utilisent le terme de ‘bankroll management’ pour décrire ce processus rigoureux de pilotage des mises.

En théorie, nous ne devrions pas miser plus de 5% de notre capital sur un pronostic moyen (c’est-à-dire un pari sur lequel nos chances de succès sont de 50%). Ces 5% peuvent être ajustés, à la hausse ou à la baisse, en fonction du risque que nous pensons rencontrer.

A supposer que l’on dispose d’un capital initial de 300€ à consacrer aux paris sportifs, nous allons répartir ce montant chez 3 opérateurs (par exemple : 100€ au PMU, 100€ chez Bwin et 100€ chez Betclic). Quel que soit l’opérateur, notre mise maximale sur un pari élémentaire, ne devrait donc pas dépasser 5€.

Le bon stratège ne mise ses deniers que sur des Valuebets

L’offre des bookmakers est pléthorique et la tentation du néophyte est de faire feu de tout bois en pariant sur tout et n’importe quoi. Pourtant, ce n’est qu’en choisissant systématiquement et méthodiquement les meilleurs paris que le pro arrivera à faire fructifier son capital sur la durée. Ces Valubets se trouvent généralement loin des grands clubs, sur des compétitions de Ligue 2 ou sur des coupes peu médiatisées, comme la coupe de la ligue ou la coupe de France, par exemple. Nous vous rappelons que le but est de rechercher les failles du bookmaker qui vous permettrons d’augmenter l’espérance de gain de votre côté.
La bonne stratégie consiste à repérer ces outsiders, bénéficiant d’une bonne cote, mais dont la capacité de l’emporter a été sous-estimée par les opérateurs.

Le pro se couvre dès que possible avec les Surbets en Live

Le Surebet en direct permet de corriger bien des erreurs d’avant match. Il offre une réactivité immédiate sur l’évènement et permet très souvent, au cours de la partie, de se couvrir, quel que soit l’issue de la compétition. Apprendre à se couvrir dès que possible est l’apanage des pros du Surebet. Beaucoup de débutants, enthousiasmés par un pari bien engagé, vont laisser filer le temps et ne pourrons plus récupérer leur mise en cas de revirement de situation. Il vaut mille fois mieux engranger un petit bénéfice de façon certaine avec un Surebet en direct que risquer de tout perdre avec un pari d’avant-match, même si ce pari semble prometteur !

Le pro se fixe une stratégie financière et maintient le cap

Il n’existe pas de modèle stratégique universel permettant, à tout un chacun, de gagner sur la durée. Tout dépend de votre profil de joueur, de vos moyens financiers et de votre sensibilité au risque.
C’est en pariant régulièrement que vous vous forgerez votre propre méthode de travail. Mais on peut indiquer tout de même une façon de procéder très progressive:

Petits profits fréquents avec risques limités

Cette stratégie conviendra parfaitement à ceux qui ont une grande aversion au risque et qui peuvent passer du temps à placer de nombreux petits paris sur la durée. La méthode consiste à ne parier que sur des Valuebet de petite cote. Commencez par des cotes de 1.04 à 1.05 et augmentez régulièrement, au fur et à mesure que votre bankroll progresse.
Conseils : sur chaque pari élémentaire (12 au tennis ou 1N2 au foot par exemple), vous pouvez dépasser les 5% de votre capital disponible car la probabilité de gagner est plus proche de 100% que de 50%. Les audacieux pourront aller jusqu’à 30% de leur bankroll et les prudents se limiteront à 20%.

Diversification partielle sur cotes importantes

Lorsque votre capital aura progressé d’un quart, vous pourrez vous lancer dans des paris aux cotes plus importantes. Pour limiter les risques, cette tentative sera restreinte dans un premier temps, aux 25% acquis. Vous continuerez à appliquer la même stratégie des petites cotes sur votre capital initial.

Suivre la règle d’une bankroll en 3 parties en régime de croisière

Si vous arrivez à doubler votre capital initial (200%), vous pourrez adopter une stratégie plus globale et décider de diviser votre bankroll en 3 parties :
• 100% (votre capital initial) continue à alimenter les mises sur les petites cotes
• 50% vous autorise à tenter des paris sur des cotes plus importantes
• 50% sont mis de côté.

Le pro contrôle la situation, quel que soit le résultat : bénéfice ou perte

Par définition, parier c’est prendre des risques. Le pro contrôle ses émotions en toutes circonstances : il sait qu’il ne peut pas gagner à chaque fois et qu’une série de bons résultats n’est jamais éternelle. Il sait faire une pause et s’arrêter éventuellement pour passer à autre chose.
Après une déconvenue, le pro n’entreprendra jamais de faire un nouveau virement sur son compte dans le seul but de se refaire. Le pro attendra la semaine ou le mois suivant (selon la stratégie initiale qu’il a lui-même définie) pour reprendre son activité de loisir.

Stratégie gagnante: Pariez chez Betclic!

Pour conclure, nous dirons que la meilleure stratégie pour gagner aux Paris Sportifs, que ce soit chez Winamax, au PMU, chez Bwin ou chez le n°1 national: Betclic, c’est finalement celle que vous allez mettre en œuvre. Pour réussir, nous vous avons donnés les conseils élémentaires de professionnels, mais c’est vous qui avez les clés pour la mise en pratique. Bons paris de Pro!

written by hiddenusername \\ tags: , , , , , ,

Dec 19

Si le pari simple 1N2 est le plus basique des supports pour parier sur un match de football ou de rugby, il peut tout de même être avantageusement remplacé par un Pari Double chance quand l’issu de la compétition est indécis sur 2 événements, comme lorsque vous hésitez entre un nul ou une victoire par exemple. Ce type de pari fonctionne de la même façon, que vous soyez inscrit sur le site de la FDJ : Parions Sports, au PMU ou chez n’importe quel opérateur privé, comme Betclic ou Bwin. Voyons comment parier sur le pari double chance en prenant un exemple au PMU ?

.

Testons le pari double chance du PMU sur Ukraine-France en barrages de la Coupe du Monde de football

La veille du match Ukraine-France, le PMU proposait sur son site le pari simple 1N2 avec les cotes suivantes : 3,00 – 2,90 – 2,30, la France étant favorite avec une cote de 2,30.

Nous aurions bien aimé parier sur une victoire des Bleus, mais vu la nature de l’enjeu (la qualification pour le Mondial) et le match ayant lieu en extérieur, nous aimerions assurer notre coup en retenant 2 évènements (victoire des Bleus et match nul).

C’et là que le pari DOUBLE CHANCE vient à notre secours, le PMU proposant une cote de 1,24 sur l’évènement ‘France et Nul’.

Le pari double Chance du PMU sur le match de barrage de la CDM : Ukraine-France

PMU : pari DOUBLE CHANCE (et simple 1N2) sur le match Ukraine-France pour la Coupe du Monde

Oui, mais voila la cote de 2,30 sur la victoire des français en 1N2 est tombée à 1,24 seulement sur le ‘France et Nul’ du pari double ! Pour un pari double, ….nous bénéficions d’une cote moitié ?

La question légitime que nous nous posons alors est la suivante :

Le pari double est-il une entourloupe et ne vaut-il pas mieux poser 2 paris simples 1N2 sur les 2 évènements ‘Victoire des Bleus ‘et ‘Match nul’ ?

Comparons le pari double à 2 paris simples: Lequel est le meilleur ?

Barrages Ukraine-France au PMU : Sélection de 2 paris simples 1N2 à iso mises

Sélection de 2 paris simples 1N2 au PMU

Supposons que nous disposions de 100€ pour parier sur Ukraine-France.

En misant 50€ sur 2 paris simples 1N2 (une fois sur la victoire des Bleus et une fois sur le match nul), notre espérance de gain est de:

  • 50€*2,3= 115€ si la France l’emporte
  • 50€*2,90 = 145€ si les 2 équipes n’arrivent pas à se départager.

A noter que le PMU indique dans son coupon un gain potentiel de 260€, ce qui est erroné, car bien évidemment les 2 évènements (Victoire d’un équipe et match nul) ne peuvent avoir lieu simultanément sur un même match !

Oublions vite cette coquille et regardons ce que donnerait le pari double.

Si nous misons nos 100€ sur l’événement ‘France et Nul’, le gain potentiel du Pari double chance est de 124€, gain qui se situe à mi chemin entre les 115 € (si la France l’emporte sur notre premier 1N2) et les 145€ (s’il y a match nul entre les 2 équipes sur notre second 1N2).

Alors, lequel est le meilleur: le double chance ou 2 paris simples ? Tout dépend, encore une fois du risque que vous êtes prêt à prendre :

• Soit vous pensez que le match nul a une plus forte probabilité d’arriver que la victoire des Bleus, et dans ce cas, vous placez vos 2 paris simples 1N2 avec mises identiques 50€. En cas de victoire de la France, vous courez le risque (certes limité) de ne gagner que 115€ au lieu des 145€ (match nul)

• Soit vous ne souhaitez prendre aucun risque entre les 2 évènements (victoire des bleus et nul) et vous choisissez le pari double chance. Votre gain sera alors de 124€ dans tous les cas (victoire de la France ou match nul).

Par contre, en cas de victoire de l’Ukraine, vous perdez tous vos paris, que ce soit les 2 paris simples ou le pari double chance.
Comment éviter cela me direz-vous ? Existerait-il par hasard un pari ‘triple chance’ sur un 1N2 qui permettrait de se couvrir dans tous les cas ?

Oui, aussi surprenant que cela puisse paraître, ce pari triple chance existe bel et bien, c’est le surebet. Mais vous vous doutez bien qu’un tel spécimen (le cauchemar du PMU, de Parions Spots et autres bookmakers !) est difficile à appréhender. ParierSurTout.com a consacré un article complet pour essayer de décortiquer le mécanisme de ce Surebet.

written by hiddenusername \\ tags: , , , , , , , , ,

Dec 19

Les bookmakers redoublent de dextérité pour vous présenter le plus simplement possible leurs produits les plus complexes. Betclic est certainement le plus avancé dans ce domaine et l’ergonomie de son site est une des plus épurée du marché. Après avoir décortiqué le procédé consistant à vous présenter dans le coupon ‘Votre sélection’ un mix entre pari rapide simple et pari combiné, voyons quelle stratégie utiliser pour choisir entre ‘Simple et ‘Combiné’ ?
.

Le pari rapide chez Betclic : comment ça marche avec 3 résultats ?

Prenons le cas de 3 paris sur les matches de la 12ème journée de Premier League. Cliquons sur la cote de Arsenal (1,5) pour la rencontre Arsenal – Southampton, puis sur la cote de Chelsea (1,62) pour le match West Ham – Chelsea et enfin sur la cote de Manchester United (1,50) pour le match Cardiff – Manchester United. Notre sélection passe en rouge comme indiqué ci-après :

Sélection d’un pari rapide (Simple + Combiné) sur 3 évènements chez Betclic

Sélection de 3 évènements (en rouge) chez Betclic pour placer un pari rapide (Simple + Combiné)

Automatiquement vous voyez apparaître dans le coupon ‘Votre sélection’ les 3 événements sélectionnés.

Supposons que nous disposons de 40€ est que nous voulons prendre des risques modérés.

Dans la case ‘Pari rapide’, tapez 10€ dans la case ‘Simple’. Immédiatement, Betclic affiche la mise totale 30€ (soit 10€ par pari) et les Gains possibles: 46,20 €.
Tapez à nouveau 10 €, mais cette fois dans la case ‘Combiné’ et immédiatement la mise totale passe à 40€ et les Gains possibles à 82,65 €.

Que s’est-il passé ? En tapant seulement 2 chiffres (10€) dans chacune des cases ‘Simple’ et ‘Combiné’, Betclic a calculé pour vous les 4 gains possibles suivants et fait la somme (82,65€):
1- Victoire d’Arsenal : Gain de 10€* 1,5= 15 €
2- Victoire de Chelsea : Gain de 10€*1,62 = 16,2€
3- Victoire de MU : Gain de 10€*1,5= 15€
4- Victoire des 3 équipes du pari combiné (en fait un Triple) : Gain de 10€*1,5*1,62*1,5 = 36,45

Pour remporter la totalité de ces gains possibles de 82,65€, il faudra que les 3 équipes sélectionnées gagnent leur match.
Si une seule équipe perd (ou fait match nul), le pari simple sur cette équipe est perdu, ainsi que le pari combiné (le Triple)
Si 2 équipes perdent (ou font match nul), les 2 paris simples correspondants son perdus, ainsi que le Triple.
Dans ce coupon finalement très tolérant, ce n’est que lorsque les 3 équipes perdent (ou font match nuls) que l’internaute perd l’intégralité de sa mise de 40€.

Que se passe-t-il si l’on mise tout sur le pari Combiné ?

Totalité de la mise sur le pari rapide Combiné de Betclic

On mise tout sur le Combiné Betclic

Revenons à notre coupon chez Betclic:

Toujours sur le même exemple avec 3 sélections (victoire de Arsenal, victoire de Chelsea,  victoire de Manchester United), mettons cette fois l’intégralité de notre mise de 40€ sur le pari combiné et inscrivons ‘0’ dans la case ‘Simple’.
Notre possibilité de gain ne dépend plus des paris simples (sur lesquels nous n’avons rien misé) mais uniquement du combiné (en fait un Triple) qui affiche sa cote de 3,65 (en pratique le produit des 3 cotes : 1,5*1,62*1,5 des paris simples).
Vous avez noté le montant élevé des gains possibles : 40€* 3,65 = 145,80€.

Si le rendement de ce Combiné est bien plus avantageux que le coupon précédent, il présente nettement plus de risque, puisque la totalité de la mise (40€) sera perdue si une seule équipe perd ou fait match nul.

Alors que choisir chez Betclic: Faut-il conseiller les paris simples ou combinés ?

• Pour les débutants, contentez-vous des paris simples: la commodité offerte par Betclic de ne rentrer qu’un mise pour n match est très pratique à l’usage. Si vous voulez avoir des valeurs de mises différentes sur chaque pari simple, cliquez sur ‘Plus de Paris’ dans la rubrique ‘Paris avancés

• Pour les expérimentés, vous pouvez mélanger les 2 types de paris (Simple et Combiné) comme nous l’avons fait au début de notre article. La prise de risque est supérieure aux seuls paris simples, mais le gain potentiel plus intéressant.

• Enfin pour les experts en pronostics foot et en paris sportifs, vous pouvez tenter, de façon exclusive, le pari combiné sur 3 événements. Nous vous conseillons cependant de ne pas dépasser plus de 3 événements, sous peine de fortes déceptions.

written by hiddenusername \\ tags: , , , , , , , ,

Dec 16

Commençons par dissiper un malentendu: dans le langage courant on dit d’un club de foot, d’un cheval ou d’un sportif ‘qu’il a la cote‘, lorsque sa probabilité d’arriver en tête est bonne. Eh bien, plus ‘sa’ cote sera bonne, plus ‘la’ cote octroyée par les bookmakers sera faible ! A bon entendeur salut !

Sélection de bookmakers affichant les meilleurs cotes du marché:

.

C’est quoi la définition de la cote d’un pari sportif ?

Prenons un exemple avec le match de foot Ukraine-France, le match aller des barrages pour la qualification de la Coupe du Monde 2014. Sur le site du PMU, dans la rubrique ‘Paris Sportifs’, on trouvait le pari simple suivant 1N2 sur cette compétition internationale:

Les cotes du match Ukraine-France en match aller des barrages de la Coupe du Monde

PMU : Cote de l’équipe de France sur le match Ukraine-France en barrages de la Coupe du Monde 2014

Vous noterez 3 chiffres : 3,00 en regard de l’Ukraine, 2,90 en regard du Nul et 2,30 en regard de la France.
Eh bien, on appelle ‘cotes’ ces chiffres (donnés par les bookmakers) en regard des évènements sur lesquels on va parier.

La cote d’un évènement (par exemple la victoire de la France) c’est tout simplement la valeur par laquelle on va multiplier notre mise pour estimer notre gain si cet évènement se réalise.

Si j’ai misé 10€ au PMU sur la victoire des Bleus et si la France l’emporte, mes gains sur ce pari seront de 10€ * 2,30 = 23€ et mes bénéfices de 23€ – 10€ = 13€

Plus la cote d’un évènement est élevée, plus les gains potentiels sont importants. En contrepartie, plus la cote d’un évènement est faible (en pratique la plus petite valeur est de 1) et plus les gains potentiels seront faibles.

Vous avez bien retenu: plus une équipe à la cote (c’est à dire est performante) et plus sa cote (au sens pari sportif) est faible !

Comment les bookmakers calculent-ils la cote d’un pari sportif ?

D’un point de vue statistique, la cote traduit la probabilité de réalisation d’un évènement.

Prenons le cas d’un jeu de pile ou face : il y a autant de chance que la pièce retombe d’un côté ou de l’autre, soit 50% de probabilité de réalisation pour les 2 évènements (pile ou face). La cote des 2 évènements du jeu de pile ou face est donc de 2.

Si je mise 100€ sur un résultat de pile ou face, soit je gagne 100€ *2 = 200€, soit je perds. Si je joue des milliers de fois, statistiquement, je vais tendre vers une bankroll moyenne à 100€. Voilà un jeu particulièrement insipide n’est-ce pas!

Prenons le cas d’un match de foot, exercice autrement plus intéressant, vous en conviendrez !
Ici, c’est le bookmaker qui estime la probabilité d’occurrence des 3 évènements d’un pari simple 1N2 (probabilité de victoire des 2 équipes et probabilité de match nul).

Mais comme le bookmaker est libre de nous proposer ce qu’il veut, il va faire en sorte de répondre à 3 de ses préoccupations :
• Payer les gagnants (c’est la moindre des choses !)
• Payer les taxes à l’état
• Dégager une marge pour le fonctionnement de son site

L’état français impose un taux de retour aux joueurs de 85% en moyenne. Il reste donc 15% à l’opérateur pour payer les taxes (autour de 7,5%) et pour dégager une marge de fonctionnement pour faire vivre son entreprise.

Les cotes qui vous sont proposées, au PMU ou ailleurs, tiennent donc compte de cette alchimie savante entre: taux de retour aux joueurs, taxes et marges. Chaque opérateur ayant sa propre formule magique, il n’est donc pas étonnant de trouver des cotes différentes d’un site à l’autre !

Comment trouver la meilleure cote sur un paris sportif ou au turf ?

Nous avons vu précédemment que le bookmaker devait reverser en moyenne 85% des mises aux joueurs. Le terme ‘moyenne’ a ici toute son importance car ces 85% peuvent varier d’un type de pari à l’autre.

En effet, rien n’empêche un opérateur de vous ‘offrir‘ 90% de retour sur un 1N2 et dans le même temps de vous proposer un ‘Double Chance’ avec seulement 80% de retour.

A nous donc d’être vigilent et de nous assurer, via notre méthode de calcul du payout, que ce taux de retour est le plus élevé possible (et en pratique supérieur à 85% en France).

L’autre bras de levier du bookmaker est sa marge de fonctionnement qui est de l’ordre de 7,5%. Pour nous offrir des cotes plus alléchantes que la concurrence, l’opérateur pourra également rogner sur ses marges de fonctionnement.

Bref, vous avez compris que nous allons trouver une disparité entre les offres des bookmakers, que ce soit aux paris sportifs ou aux courses hippiques.

Mais que ce soit au foot, au rugby ou au turf, rien ne sert de comparer les cotes entre bookmakers si vous n’avez pas de compte ouvert chez eux.

En pratique, ParierSurTout.com vous conseille d’ouvrir au moins 4 comptes chez les plus grands opérateurs de Paris Sportifs: Betclic, Winamax, ParionsWeb et Bwin.

Attention : méfiez-vous des comparateurs de cotes qui fleurissent sur Internet et qui ne sont pas toujours pertinents et à jour. Avant de placer votre pari, le mieux est de comparer les meilleures cotes directement sur les sites de vos 4 bookmakers et de sélectionner le mieux disant.

written by hiddenusername \\ tags: , , , , ,

Dec 16

Prodiguer des conseils sur les Paris Sportifs est toujours un acte délicat! Pour preuve, si vous vous aventurez sur le Net, vous trouverez, tantôt des astuces très simplificatrices, tantôt des considérations très généralistes, tantôt des martingales qui vous conduirons irrémédiablement dans le mur. En partant de l’expérience acquise depuis 5 ans en pariant régulièrement sur plusieurs sites de forte notoriété, ParierSurTout.com vous présente ici les recommandations qui importent vraiment. Bonne lecture!

.

S’inscrire idéalement sur 3 à 4 sites de Paris Sportifs

Si vous voulez bénéficier des promotions, les fameux bonus de 100 € à 170€ offerts par les bookmakers, vous devrez obligatoirement vous inscrire sur leurs sites. Cette opération se fait en ligne, est gratuite et ne dure que 3 à 5 minutes. De plus, c’est la seule façon de bénéficier des meilleures cotes du moment sur les évènements sportifs que vous allez sélectionner. Pour ne citer que 4 ou 5 opérateurs, nous vous conseillons de vous inscrire chez le N°1 français Betclic, chez Winamax, au PMU, le site de l’opérateur historique, sur le site ParionsWeb de la Française des Jeux et sur le site des opérateurs privés: Unibet et Bwin. Ces 6 sites offrent une grande variété de compétitions, des cotes intéressantes et sont les leaders du marché. Par contre, parmi ces 6 opérateurs, seuls Betclic et PMU proposent des paris sur les courses hippiques.

Commencer par parier sur un sport que vous connaissez plutôt bien

Évitez de vous lancer dans des paris ésotériques, sur des évènements du bout du monde, que vous ne connaissez pas. Laissez tomber le baseball des USA ou les matches de foot du lointain championnat russe. En plaçant vos premiers paris sur votre sport favori (Foot, Tennis, Rugby,…) sur des équipes de proximité (Ligue 1, Top 14,..) ou sur des championnats européens qui vous passionnent (Angleterre, Espagne, Allemagne,…) vous cumulerez le plaisir du spectacle et celui des paris en ligne. Ce n’est que lorsque vous serez aguerri que vous pourrez vous risquer à parier sur des évènements lointains et plus compliqués.

Bien appréhender le contexte et les enjeux de la compétition sportive

Avant de parier, essayez de déterminer quels sont les enjeux en présence ? Une équipe du rugby joue-t-elle sa survie dans le Top 14 la saison prochaine? A 5 journées de la fin de la saison de Ligue 1, le PSG a-t-il réellement une chance d’être rattrapé par son outsider? Un match de foot se déroule-t-il à huis clos suite à une sanction de la FFF, ce qui aura inévitablement une incidence sur la motivation de l’équipe qui reçoit, privée de son public habituel? Les conditions climatiques déplorables de la semaine ont-elles dégradées la pelouse, rendant le pronostic du score beaucoup plus aléatoire ?

Analyser les statistiques des équipes ou des athlètes en présence

Internet regorge de statistiques en tous genres sur les performances passées de telle ou telle équipe, de tel ou tel athlète. Mais vous trouverez également chez les plus grands bookmakers (Betclic, Winamax, PMU, ParionsWeb, Bwin, ,..) des données statistiques très pertinentes et directement corrélées avec l’évènement sportif que vous avez sélectionné (données qui sont généralement accessibles via une petit icône représentant des marches d’escalier). L’histoire peut parfois nous aider à éclairer l’avenir, ne nous privons pas de cette ressource statistique pour mieux parier !

Apprécier la forme physique des équipes sportives ou des compétiteurs

Si une compétition européenne a eu lieu le Mercredi, le match de championnat de fin de semaine sera plus dur à négocier pour l’équipe concernée.
Donné incertain à cause d’une blessure, mais figurant finalement sur la feuille de match, Zlatan va-t-il être obligé de sortir prématurément du terrain ?
Le nombre des acteurs impliqués dans la compétition sportive est également important pour anticiper une performance potentiellement dégradée: par exemple, sur un match collectif a effectif conséquent (foot, rugby, basket,..) la blessure ou la mauvaise forme d’un seul joueur aura moins d’importance que sur un tournoi de tennis ou sur un round de golf. Si Zlatan est forfait, Laurent Blanc pourra se contenter de faire jouer Edinson Cavani. Mais si Rafael Nadal est souffrant d’une jambe avant Winbledon, il n’y aura pas de remplaçant possible (la profondeur de banc est nulle au tennis !) et l’estimation du pronostic de la rencontre sera autrement plus biaisé !

Se fixer un budget hebdomadaire ou mensuel et s’y tenir absolument

Les paris sportifs doivent rester un loisir et comme tout loisir, ils ne doivent pas venir perturber les finances de la famille. Définissez un budget et tenez-y vous !

Si vous avez versé 100€ et perdu votre pari, ne prenez pas la décision de re-créditer immédiatement votre bankroll de 100€ pour essayer ‘de vous refaire’. Il y a de forte chance que vous perdiez à nouveau vos 100€.

Notre conseil: si la limite que vous vous êtes fixée est de 100€ hebdomadaire, attendez la semaine d’après pour créditer à nouveau votre compte. Utilisez le temps disponible pour analyser vos erreurs et élaborer une nouvelle stratégie. Notez vos observations pour vous en souvenir le moment venu.

Ne miser que ce que vous avez décidé de perdre sans douleur

Votre opinion étant faite, vous voilà résolu à vous lancer dans l’aventure. Oui, mais voilà, combien miser? Si vous avez décidé de parier, c’est que avez accepté de perdre. Tout peut arriver sur une compétition sportive, ne l’oubliez jamais ! Si on peut laisser filer beaucoup d’argent en bourse, aux paris sportifs c’est bien pire: on peut tout perdre ! Rappelez-vous que plus vous parier sur une cote élevée, plus vos chances de gagner diminuent. Sur un pari, ne dépassez pas 10% de votre bankroll. Dans la vie courante, accepteriez-vous de miser 10% de votre budget familial sur un seul coup ?

Restez ‘zen’ quel que soit le résultat : perdu ou gagné

Un pari n’a que 2 issus possibles : perdu ou gagné. Quel que soit le résultat, essayez de ne pas sur réagir : trop d’exubérance ou désespoir total! Faites comme les bons joueurs de poker qui restent impassibles quel que soit la tournure des évènements: gardez en toute circonstance une ‘poker face’ propice à de futures décisions pertinentes. Pour atteindre cette ‘zen attitude’, mettez toutes les chances de votre côté : installez-vous confortablement devant votre PC ou tablette, éliminez tout bruit excessif, ayez une calculette ou un tableur Excel à disposition, donnez-vous des temps de pose suffisants,…

Pariez avec Betclic, le meilleur site de Paris sportifs

Voilà, nous espérons que ces quelques conseils et recommandations, élaborés à partir de notre expérience personnelle, vous permettrons de progresser aux paris sportifs, en toute sérénité !

written by hiddenusername \\ tags: , , , , , , , , ,

Dec 16

Parmi les Paris Sportifs, le foot est le sport sur lequel les bookmakers recueillent la majorité des mises des joueurs. Cela n’est pas étonnant dans la mesure ou le ballon rond figure en tête des loisirs les plus populaires de l’hexagone. Cependant, que vous soyez débutant ou parieur confirmé, si vous voulez réussir aux paris sur le football, vous devrez connaitre quelques astuces et éviter quelques pièges. ParierSurTout.com passe en revue pour vous ces conseils et ces pièges.

.

Ce qu’il faut faire pour bien réussir aux paris sur le foot

Ouvrir un compte sur plusieurs sites

Si vous êtes liés à un seul opérateur, vous n’aurez pas la possibilité de choisir la meilleure cote, ni de bénéficier des promotions offertes. Nous vous conseillons d’ouvrir au moins 3 à 4 comptes chez les opérateurs suivants : WinamaxPMU, Bwin et sans oublier le n°1 français Betclic. De plus, l’opération est gratuite et permet de récupérer un bonus au passage, alors pourquoi s’en priver ?

Analyser les statistiques, le classement et le calendrier futur des équipes en présence

Un match se situe toujours dans un contexte particulier. Parier, sans se préoccuper du contexte dans lequel évolue les 2 équipes est une grosse erreur. Les statistiques des 2 équipes (à domicile, en extérieur,…) sont généralement fournies par les bookmakers, mais des compléments détaillés existent sur les sites de la FFF ou de la LFP, sans oublier Wikipedia. Tenez compte du classement relatif des 2 protagonistes, du calendrier des prochaines rencontres : une équipe qui évolue sur la scène européenne en début de semaine n’aura pas le même comportement les week-ends précédant et suivant en championnat.

Tenir compte des enjeux du match (course au titre, relégation, Europe)

Au-delà des performances intrinsèques des équipes, pour parier efficacement, il faut bien peser les enjeux de la rencontre. Les 2 équipes sont-elles en compétition pour la 1er place du Championnat, de la Poule ou du Groupe ? Sont-elles dos au mur pour une qualification via les barrages pour le Mondial ? Ou alors sont-elles à la lutte pour éviter une relégation en zone rouge, ou pour accéder à une place européenne, génératrice de revenus substantiels pour le club ? Dans une rencontre aux enjeux importants, ceux-ci doivent compter autant que la forme des équipes en présence.

Analyser la composition des équipes, les manquants, la forme des joueurs, leur motivation

Une équipe de foot, c’est comme le mécanisme d’un montre d’antan : toutes les pièces sont absolument nécessaires au bon fonctionnement de l’ensemble. Remplacez une pièce rodée (un joueur blessé) par une pièce neuve (un remplaçant) et le mécanisme fragile risque de se gripper. C’est particulièrement vrai si le remplaçant occupe le poste de sentinelle : la circulation des ballons sur le terrain et les automatismes risquent d’être perturbés.
La motivation est également un facteur à prendre en compte: une équipe humiliée lors d’un match aller par exemple, va vouloir corriger le tir et sauver son honneur au match retour.

Savoir calculer le taux de retour aux joueurs et éventuelles conditions de surebet

En moyenne, le taux de retour aux joueurs est de 85% en France sur les mises. Certain paris sont plus généreux que d’autres et la dispersion peut aller de 80% à 90% en fonction du type de pari et du bookmaker. Essayez de donner priorité aux offres qui sont les plus généreuses envers les joueurs. Pour le calcul de ce taux de retour, reportez-vous à note article dédié à ce sujet de payout (exemple sur le pari simple 1N2).
De la même façon, vous devrez connaitre la formule permettant de calculer une situation de surebet, que ce soit un surebet d’avant match, ou un surebet de parcours créé par les conditions du direct.

Ce qu’il ne faut pas faire aux paris sur le foot : les pièges à éviter

Éviter les cotes extrêmes (trop hautes ou trop faibles) sur le pari simple 1N2

Si l’on écoute les statisticiens, nous ne devrions pas exclure à priori les paris sur des cotes extrêmes (c’est à dire proches de 1 ou au contraire supérieures à 4 ou 5) car cela fausserait la distribution de la fameuse courbe de Gauss. C’est certainement vrai sur des millions d’échantillons, mais en pratique le parieur moyen ne dépasse par une dizaine de paris par semaines. Dans ces conditions, ParierSurTout.com vous conseille d’éviter les cotes inférieures à 1.1 et supérieures à 4 sur le pari simple 1N2 (ou 1X2).

Éviter les paris combinés et privilégier à contrario les paris simples

Les paris combinés sont souvent mis à la une par les bookmakers pour vous faire miroiter les énormes gains potentiels. Attention, cependant de ne pas tomber dans le panneau car, si un seul événement est faux, vous perdez, ni plus ni moins l’intégralité de votre mise.
Pour les débutants, il est préférable de se limiter aux paris simples 1N2, ou même aux paris doubles chances pour limiter les risques. Si par la suite, vous souhaitez augmenter vos gains potentiels sans trop de casse, essayez les paris systèmes qui sont plus tolérants aux erreurs de pronostics.

Eviter les paris d’avant-match sur les derbys aux résultats trop aléatoires

La rencontre de 2 équipes voisines (comme Lyon /Saint-Etienne ou Inter Milan/Milan AC par exemple) est toujours délicate à pronostiquer. Le phénomène se retrouve également, mais de façon moindre, dans les classicos du genre Paris-Marseille ou Barça-Real. Les problèmes d’ego, la pression de l’entourage des joueurs, la couverture médiatique est bien plus exacerbée que dans une compétition classique. De plus les surprises en cours de match, particulièrement vers la fin du temps réglementaire, sont statistiquement plus nombreuses que sur une compétition classique. Évitez donc les paris d’avant match sur les derbys. Par contre, les paris en direct sont recommandés, que ce soit sur un derby ou un classico. C’est même sur ce type de rencontre que les occasions de surebet de parcours sont les plus fréquentes.

Les astuces et opportunités à saisir pour bien parier sur le foot

Saisir les opportunités de début de saison en Championnat

Après la trêve estivale, les reprises des différents championnats (français et européens) se font généralement vers la mi-août dans une indifférence presque générale. Les experts des bookmakers sont encore à la plage et les opportunités de valuebet sont particulièrement nombreuses dans cette période. S’ajoute à cela les nouvelles incertitudes amenées par le mercato d’été : les équipes (particulièrement les grandes au budget XXL) ne sont pas encore rodées et les surprises abondent. Tout le monde à encore en mémoire les débuts difficiles du PSG façon qatari en 2012. A contrario, les équipes de Ligue 2 nouvellement promues dans l’élite, sont généralement très performantes dès le début de saison. Leur effectif a généralement peu varié, les joueurs s’entendent parfaitement sur le terrain et la perspective de jouer dans la cours des grands leur donne des ailes. Le début de saison en championnat, c’est finalement très similaire à l’ouverture de la chasse: le gibier (valuebets) est abondant les premiers week-ends mais s’amenuise au fur et à mesure que la saison avance et que les grands clubs complètent leur préparation physique.

Saisir les opportunités de fin de saison en Championnat

Si quelques semaines avant la fin du Championnat, 2 équipes sont toujours à la lutte pour le titre de Champion de France, d’Angleterre ou d’ailleurs, cela veut dire que leur niveau de performance moyen est très similaire. Par contre, le niveau des équipes qui restent à rencontrer pour ces dernières journées est par nature très inégal. Chaque prétendant au titre voulant absolument ramener les 3 points à chaque rencontre (pour garder le leadership), cela crée un déséquilibre propice à des valuebets intéressants.

Côté zone rouge cette fois, les 5 ou 6 dernières journées du championnat sont souvent le théâtre de rebondissements spectaculaires. Dos au mur, les équipes de fond de tableau se réveillent de leur léthargie passé et trouve la motivation nécessaire pour rester, coute que coute dans l’élite. On surveillera particulièrement les rencontres entre ces équipes relégables et celles faisant partie du ventre mou qui se sentent à l’abri d’une relégation.

Parier en direct pour corriger un pari d’avant-match

Si vous débutez aux paris sportifs, ParierSurTout.com vous conseille de vous limiter, dans un premier temps, aux paris d’avant match. Vous aurez ainsi tout le loisir d’étudier les forces en présence, de lire les pronostics de la presse spécialisée et du Net, de revoir les statistiques des équipes et des joueurs, et de choisir les meilleures cotes des bookmakers avant de vous décider. Mais, l’expérience aidant, vous vous rendrez rapidement compte, en regardant les matchs sur lesquels vous avez pariés, que vos mises d’avant match mériteraient bien souvent d’être corrigées. C’est toute la magie du pari en direct de pouvoir amender une mise hasardeuse, ou encore mieux de pouvoir bénéficier d’un surebet de parcours, le Graal de tout parieur expérimenté. Le pari en direct live étant une discipline à part entière, nous y avons consacré un article complet qui vous permettra de progresser sans prendre trop de risques.

.Pour conclure, si ces astuces peuvent vous permettre de mieux parier sur le foot, elles ne vous garantissent pas un gain à chaque mise. Cela serait trop beau ! Mais sur le long terme, si vous suivez nos conseils à la lettre, vous pouvez espérer faire fructifier votre bankroll dans le bon sens !

written by hiddenusername \\ tags: , , , , , , , , , , ,